Trepalovia

La vie n'est qu'un jeu... Mais quand celui-ci se transforme en cauchemar, les esprits s'éveillent
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De Mélissandre à Mélysand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Jeu 14 Sep - 14:58

La réplique de Deckar, murmurée juste assez fort pour être audible aux autres amusa encore plus Dragan. Décidément, ses compagnons et leurs chamailleries le divertissaient au plus haut point. Evidemment, il aurait du se sentir relativement mal de penser en de tels termes, mais non. Sa nature d'elfe noir cynique l'aidait à tout voir avec un certain détachement.

Et pourtant, les paroles du demi elfe résonnaient dans le cerveau d'Alexandre. Surtout les dernières mots... Un jeu. Ils étaient dans un jeu. Deckar était bel et bien un joueur prisonnier lui aussi, plus aucun doute à avoir là-dessus! Et Alexandre mourrait d'envie de s'entretenir un peu avec lui. Déjà, le fait de savoir qu'il n'était pas le seul à vivre cette situation était réconfortante. Et il avait très envie de savoir comment Deckar la vivait justement.

Il fut surpris par le soudain accès de colère de Deckar. Ses paroles ne semblaient avoir ni queue, ni tête. Sans doute avait-il mené sa propre reflexion et ses paroles n'en étaient que la suite logique. Logique pour lui, pas pour eux. Et c'est là-dessus qu'il les quitta, se dirigeant Dieu seul savait où.

Magnus répondit enfin à la question de Mélysand, avant de tourner les talons et de mettre ses paroles à exécution. L'elfe noir en profita pour souffler à la petite elfe :


- "Je vais aller voir Deckar."

Et sans un mot de plus, il laissa Arnya aux bons soins de Magnus et de Mélysand.

[ Arrow Le campement de fortune]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélysand
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Paumée
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mer 20 Sep - 7:25

Ah c’était malin de bouder, aussi! Très mature, comme réaction! Bravo Mély! Mais pourquoi fallait-il aussi que Deckar lui fasse une blague aussi stupide! Les circonstances ne lui paraissaient pas vraiment appropriée. Le murmure du jeune homme augmenta encore sa rage et si l’Elfe avait été du genre belliqueuse, nul doute qu’une bonne paire de gifles… Mais le Mage disparut avant qu’elle ai pu faire quoi que ce soit, et elle se dirigea vers Magnus. L’était d’Arnya paraissait des plus inquiétants. De plus, c’était elle la guérisseuse du groupe. En théorie, la jeune Mélysand connaissait les propriétés de certaines plantes, et comment les préparer. Mais elle n’avait jamais tenté l’expérience, et timorée comme elle l’était, jamais elle ne s’y risquerait.

Elle lança à Dragan un regard plein de désarroi quand il partit à la recherche de Deckar. Tout indiquait que c’était à cause de sa réaction que les gens se dispersaient…

Le cœur plus lourd qu’elle n’aurait voulu se l’avouer, elle suivit Magnus jusqu’à la petite source où il avait décidé de s’installer. Il connaissait certainement ce jeu et les moyens d’y survivre mieux qu’elle, aussi décida-t-elle de s’en remettre à lui, même si son éternelle méfiance l’empêchait de s’éloigner trop d’Arnya. Après tout, elle avait une dette envers la jeune humaine.

Observant le jeune homme, elle finit par interroger:

« Je peux faire quelque chose? »

C’était une question plus formelle que sincère. En effet, elle se voyait mal accomplir la moindre tâche dans cet univers bizarre. Pas par paresse, mais parce qu’elle sentait qu’elle allait encore gaffer.

En parlant de gaffe et de la gêne qui s’en suivait, c’est-ce moment que choisit son estomac pour gargouiller de manière aussi bruyante qu’alarmante. Son teint mat se colora de vermeil, tandis qu’elle demeurait les bras ballants, en attendant les instructions de Mr Tellori. Une de ses amies étaient malades, et elle ne trouvait rien d’autre à faire que de penser à de la nourriture.

Mal à l’aise devant le silence qui s’imposait, elle se gratta la tête, assez bêtement, pour se donner une contenance, tout en demandant d’un ton mal assuré:

« On ferait peut-être mieux de rejoindre les autres… »

Elle avait des excuses à faire à Deckar. Jamais elle n’aurait dû s’emporter de la sorte.

« … enfin… Quand Arnya ira mieux… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parolesdyeux.conceptbb.com
Deckar
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Dans mon rêve...
Date d'inscription : 16/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mer 18 Oct - 0:42

Après deux ou trois minutes, ils arrivèrent à la source, où se tenaient Magnus, Mélysand et Arnya. Cette dernière n'était toujours pas réveillée, et les deux autres la regardaient, comme s'ils attendaient qu'elle se réveille. Deckar regarda son ami, puis s'avança en faisant un peu de bruit en marchant, les avertissant de leur arrivée. Il alla les voir et se mit à observer Arnya. Elle n'allait pas mieux, toujours aussi pâle. Et à la manière dont l'estomac de Mélysand gargouillait, la faim commençait à se faire ressentir. Il avait faim, lui aussi. Le combat de tout à l'heure avait fait taire son estomac pour quelques minutes, mais le voilà qui revenait à l'assaut. Et Dragan était blessé... Rien n'allait, pardi!

-Euh... Rebonjour, y'a-t-il du nouveau??

Il regarda la jeune elfe, qui l'avait boudé tantôt. Il jugeait qu'elle avait agi de façon excessive. Mais s'il avait su qu'elle était aussi... fragile, il n'aurait pas fait cette blague un peu enfantine. Mais il n'était plus un enfant, il avait 17 ans! Bon sang, elle avait un don pour le mettre en colère! Quelle... Ah! Euh...

- Vous connaissez des moyens de guérir des blessures? Dragan s'est fait blessé dans une escarmouche.

Il n'en dit pas plus, étant un tantinet modeste (seulement un tantinet). Ses idées étaient un peu mêlées. Que voulait-il faire? Il avait des centaines de possibilités... Il pouvait aller faire la quête principale de ce jeu, retrouver la princesse... Mais peut-être que ça terminerait le jeu, alors ce n'était pas une bonne idée. Il pouvait voyager et tenter de devenir le plus puissant possible... C'était une autre idée. Mais pour commencer, il allait trouver un moyen de soigner Dragan, et/ou de réveiller Arnya, qui était toujours dans un espèce de coma. Cet pensée lui fit soulever une question.

-Au fait, pourquoi est-elle inconsciente? Elle a été attaquée?

(HJ: Pas d'inspiration, désolé pour le message assez monotone)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mer 18 Oct - 11:13

Dragan suivit sans mal Deckar, le sang ne s'écoulant plus autant qu'avant de sa blessure. Etrangement, il ne souffrait pas trop. Avec sa maladie, le jeune homme avait apprit à dominer la douleur et à repousser sans cesse sa tolérance. Ce qui s'avérait une bénédiction aujourd'hui. La souffrance aurait pu lui couper les jambes c'était certain. Cette douleur là était plus aigüe que celles qu'il avait connu jusque là, mais à part ça, aucune différence...

Ils retrouvèrent leurs 3 compagnons presqu'exactement comme ils les avaient quitté. Arnya était toujours dans les vappes et Mélysand avait toujours faim. Il pensa avec amusement qu'ils pouvaient toujours aller chercher une cuisse de gobelin pour le repas. Il se retint de glousser à cette pensée et en imaginant la tête des autres et leurs réactions...

Deckar s'enquit donc de la santé d'Arnya ou de nouvelles quelconques. Ensuite, il demanda si quelqu'un s'y connaissait en guérison, l'elfe noir s'étant fait blesser lors d'une escarmouche. Celui-ci haussa les épaules et répliqua d'un petit ton désinvolte :

- "Oh presque rien, juste une demi douzaine de gobelins."

Si le mage avait voulu la jouer discrète, Dragan n'était pas de cet avis. C'était pas tous les jours qu'on abattait 6 gobelins quand même! Et si le ton s'était fait modeste, il y avait quand même une once de fierté dans sa voix qui s'était voulue nonchalente.

La question de Deckar sortit l'elfe noir de ses pensées et il alla voir lui aussi d'un peu plus près.

- "Je dirais que c'est plus consécutif à un épuisement... Apparemment, notre petite Arnya se fatigue quand elle guérit."

Raison de plus pour ne pas lui demander de le guérir lui. Ce n'était pas si grave et il ne voulait pas aggraver l'était de la petite humaine. N'empêche qu'il avait beau penser ça et faire le fort, il dut néanmoins s'asseoir, un son bourdonnant emplissant ses oreilles. Ah non! Pas d'évanouissement! Ca ce serait vraiment trop la honte! Mieux valait s'asseoir que de tomber dans les pommes! Il s'adossa donc à une grosse pierre et ferma un peu les yeux, le temps que le décor se stabilise devant ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Dim 22 Oct - 23:41

Leviaz se promenait près de Lac. Dans son ombre, Ambre avait laissé tombé depuis un moment l'espoir de rentrer. Elle avait accepté, et ne cherchait plus qu'à trouver un moyen de profiter de cette situation. Demeurait le problème d'être piégée dans le corps d'un homme.

Il entendait des bruits, non loin de là, et décida de s'avancer un peu plus silencieusement. Pour ne pas se faire surprendre, et attaquer. On ne savait jamais. Des brigands, il y en avait des bien plus forts que lui. Des bien plus dangereux. Tomber sur l'un d'entre eux, ne serait-ce que niveau 2, serait problématique.

Non, il s'agissait d'une troupe d'aventuriers, dont une dans le comas, et un autre qui semblait blessé. Un Drow. Peut-être trouverait-il en cet homme un soutien quelconque.

Peut-être...

D'un bref coup d'oeil, Leviaz vérifia s'il était présentable. Oui. Pas de trace de sang sur sa belle tunique rouge et ivoire... enfin, aussi belle qu'une tunique pour un personnage niveau 1 pouvait l'être... Donc un peu bof, mais le Drow appréciait les couleurs. Elles flamboyaient.

Il s'avança jusqu'à la petite troupe, et décocha un sourire charmant. Une sacoche de cuir pendait à son flanc droit, comme si elle ne demandait qu'à être volée.

-Bonjour... à vous... tous...

Ses yeux parcouraient la troupe durant ses paroles. Sans s'arrêter sur qui que ce soit, en réalité, mais c'était une mesure de prévention. Au cas où ils auraient des mauvaises pensées pour lui.

-Désolé... Amplement désolé de briser votre conversation par ma présence. Je m'appelle Leviaz d'Opale. Leviaz... c'est mon prénom. Et...

Feindre la gêne. Cela, ce n'était pas du tout un problème. N'importe qui pouvait croire que le Drow n'était pas dans son élément. C'était en quelque sorte le cas, mais...

-Je cherchais... des compagnons de route...

N'importe quel personnage derrière lequel se trouve un joueur pouvait demander cela. C'était dangereux, puisqu'en quelque sorte, quelqu'un pouvait profiter de cette confession au sujet d'un niveau faible, pour le tuer. Les tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mer 25 Oct - 1:55

{Bon bon bon, voilà, comme une mouche sur la soupe du lendemain, me revoici ^^}

Arnya était... à la maison. À sa maison? Ah oui, apparemment. Sa mère lui disait... de vite rentrer, la... tourte aux baies étaient... prête à être dégustée...

*Blloooouuuuurrrrpppppp!!* fit le ventre d'Arnya à ce moment précis, soit juste après l'arrivée soudaine de Leviaz.

- Mmmmhmmm...

Arnya se tortilla dans les bras de Magnus, cherchant à émerger. Finalement, elle ouvrit les yeux et le spectacle qu'elle vit failli lui faire avoir une crise d'apoplexie. Avait-elle dormi tant que ses compagnons avaient dû la transporter?! Il semblait s'être passé bien des choses depuis qu'elle avait guéri Mélysand... Dernier moment qu'elle se rapelle, d'ailleurs (le cerveau d'Arnya efface tout ce qui ne lui fait pas plaisir).

Elle regarda ses compagnons. Deckar semblait un peu secoué et il n'avait plus sa grande robe. Mélysand avait l'air bien, quoique soucieuse (mais de quoi?). Dragan semblait distant, et il lui semblait voir du sang sur son bras. Un nouveau venu, un drow tout comme Dragan, se tenait non loin de là, et à l'expression de ses compagnons, Arnya comprit (Allélujia) qu'il venait d'arriver...

D'un calcul mental rapide (hum-hum), Arnya se rendit compte que les bras qu'elle encombrait n'appartenait à personne qu'elle ne connaissait (elle a oublié l'arrivée de Magnus... Désolée!). Dans un léan de panique incontrôlable, elle se débattit pour qu'il la lâche et ne réussit, au bout de quelques coups de pieds et gesticulations, qu'à se retrouver rudement les fesses sur le sol. Toutefois, il y eu du bon dans cet incident : elle était maintenant totalement éveillée.

Elle lorgna Magnus d'un oeil étrange (qui semblait dire : "homme de peu de vertu!" xD) et regarda l'ensemble des autres personnes... Mais... Pourquoi la regardaient-ils tous comme cela?! Shocked

{Arnya, contrairement aux amnésiques en général, ne retrouve pas des petits bouts de mémoire, mais elle en perd. Elle en perdra chaque fois qu'elle tournera de l'oeil parce que quelqu'un évoque le fait d'être un "joueur" dans ce "jeu"... Vous comprenez le principe? Wink Bon, désolée pour ce petit truc merdique, mais faut bien que je revienne dans l'histoire, petit à petit... ^_^''' }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Tellori
Joueur(se)
Joueur(se)
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 33
Localisation : Trepalovia
Date d'inscription : 25/01/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Ven 27 Oct - 22:18

(Bon ça y est j'ai enfin trouvé le temps de répondre, dsl pour l'attente)

Le départ de l'elfe noir ne le fit pas réelement réagir, tout occupé qu'il était à essayer d'installer l'humaine le plus confortablement possible... ou le moins inconfortablement, tout dépendait du point de vue.
Il se contenta donc de lui répondre par un hochement de tête et un bruit de gorge vaguement affirmatif histoire de lui faire savoir qu'il l'avait entendu.

Malgré les efforts qu'il faisait pour arranger un matelas improvisé à l'humaine il n'était pas pleinement satisfait du résultat obtenu, et la proposition d'aide de l'elfe lui parut tout à fait intéressante.


"Et bien si vous pouviez essayer d'arranger un coin où l'allonger confortablement...
Je le tente depuis tout à l'heure mais je n'arrive pas à un résultat convenable, je suis sur que vous saurez le faire bien mieux que moi...
s'il vous plait."


La gentillesse de Josh transparaissait sur les traits de l'elfe et le résultat était un sourire et des yeux si adorables qu'on n'aurait su leur dire non.

"Je vais la soulever de nouveau, vous serez plus à l'aise ainsi..."

C'est à ce moment que le gargouillement de l'estomac de Mély parvint aux oreilles du demi-elfe et lui fit afficher un sourire légèrement amusé(mais pas moqueur, non non non Wink ).


"Mon sac est plein de provisions, servez-vous si vous avez faim, je vous en prie."


Sur ces mots il reprit Arnya dans ses bras pour faciliter la tache à la jeune elfe. Celle-ci manifesta d'ailleurs le désir de rejoindre Deckar et Dragan dès que l'humaine irait mieux.
Il était de son avis, un groupe divisé était un groupe affaiblit et il lui fit aussitôt savoir qu'il trouvait que c'était une très bonne idée.

Les miracles des coincidences étant ce qu'ils sont ils neurent pas à bouger pour que le groupe soit de nouveau réuni, Deckar et Dragan venaient en effet d'apparaitre près d'eux.
Magnus remarqua toutefois qu'ils étaient en piteux état, surtout Dragan, mais il n'eut pas besoin de demander comment ils s'étaient fait ça, l'explication vint d'elle même par l'entremise de Dragan, ils avaient affronté un groupe de gobelins.
Bien qu'il trouvait quelque peu irresponsable d'aller ce frotter à de telles créatures à un moment pareil, Magnus enviait les 2 garçons d'avoir pu se défouler, il en aurait bien fait de même.

dragan avait besoin de soins même s'il semblait vouloir faire croire le contraire et vu l'état dans lequel était Arnya, il supposait que Mélysand était la plus qualifiée pour cette tache.


"Mélysand, n'êtes-vous pas guérisseuse?
Peut-être pourriez-vous essayer d'améliorer l'état de notre pauvre ami drow, il m'a l'air bien amoché..."


Deckar avait soulevé a question de la cause du malaise d'Arnya, il est vrai que cela avait été si soudain qu'il avait également trouvé cela... bizarre.
Dragan quand à lui penchait plus pour une sorte de contre-coup de son pouvoir de guérison.
Magnus n'eut cependant pas le temps de faire par de son avis à ses 2 compagnons qu'un drow vétu d'une tunique blanche et écarlate sortit de l'ombre des arbres et se présenta à eux comme étant à le recherche de compagnons.
Il disait s'appeler Leviaz d'Opale.

Mais le semi-elfe n'eut pas le loisir de l'observer autant qu'il l'eut voulu, en effet Arnya était revenue à elle avec un gros gargouillement de ventre

*Décidement ils sont tous affamés...*


Et après un tour d'horizon des personnes présentes l'avait regardé avec un regard effrayé et s'était débattue tant et si bien que ses bras qui commençaient déjà à fatiguer ne purent la retenir bien longtemps ni tenter d'amortir sa chute.
Elle se retrouva donc rapidement le cul par terre.

Ce qui le rendait perplexe c'était le regard qu'elle lui lançait, elle semblait offusquée... peut-être ne se souvenait-elle pas pourquoi elle s'était retrouvée dans ses bras...


"Arnya?... Tout vas bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélysand
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Paumée
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 28 Oct - 8:29

La jeune Elfe avait aidé Magnus du mieux qu’elle pouvait, avec sa candeur et sa maladresse habituelle. Lorsqu’elle était malade, c’était sa mère qui s’occupait d’elle, mais jamais Mélissandre n’avait eu à jouer l’infirmière. La gentillesse et la patience du demi-Elfe la mit cependant assez en confiance, et elle finit par essayer d’ accomplir sa tache avec soulagement. Arnya se retrouva donc dans les bras de Magnus, qui ne semblait plus trop savoir qu’en faire.

"Mon sac est plein de provisions, servez-vous si vous avez faim, je vous en prie."

La jeune fille piqua un fard. Se servir, toute seule ? C’était des plus impolis ! Elle n’avait aps le droit,ce n’était pas bien… Mais, mais… elle avait tellement faim ! Finalement, son estomac eut raison de ses scrupules, et elle finit par attraper dans le sac de Magnus le premier truc comestible venu. Elle essaya vainement de ne pas se jeter dessus, mais, quelques instants plus tard, elle l’avait déjà englouti. Elle s’éloigna du sac tentateur, afin d’éviter de se resservir. Il fallait en laisser pour les autres, et elle ne savait pas combien de temps il leur faudrait vivre sur ces provisions. Malgré sa niaiserie profonde, Mélysand savait parfois être prévoyante, lorsque sa propre survie en dépendait.

Deckar et Dragan finirent par revenir. La demoiselle, malgré son teint mat, se sentit pâlir devant la blessure du Drow. Encore un blessé ! Avec du sang, en plus, beaucoup de sang ! ! Décidément, ils finiraient tous éclopés à un moment ou à un autre.

*Si on fait une hémorragie, c’est possible de mourir ?*

"Mélysand, n'êtes-vous pas guérisseuse?
Peut-être pourriez-vous essayer d'améliorer l'état de notre pauvre ami drow, il m'a l'air bien amoché..."


Que…qu…quoi ? ? ? Guérir Dragan ? Elle ? Mais voyons, il y avait méprise sur la personne ? ? Ce n’était pas aprce qu’elle était une… femme… qu’elle savait soigner ?

Elle se tourna d’un côté, de l’autre, cherchant désespérément un appui quelconque. Gênée, elle murmura :

« Je…je ne sais pas… Je n’ai aucun pouvoir de guérison… Il faudrait… Faire un pansement, non ? »

Dieu qu’elle était bête ! Et incompétente !

Heureusement, pour diminuer sa gêne, Arnya semblait se réveiller. Mély n’eut cependant pas le temps de s’inquiéter de son état, car une autre personne venait de surgir de la forêt. Les sens de l’Elfe se hérissèrent de nouveau. Encore un Drow ! A peine avait-elle eu le temps de s’habituer tant soit peu à Dragan, qu’un autre Elfe Noir surgissait des fourrés ! Mély, dépendante des autres comme elle l’était, devait bien reconnaître que l’union faisait la force, mais nouer des liens avec un Drow… brrrr ! L’Elfe en était dégoûtée à l’avance. Aussi la jeune femme prit son parti de ne rien dire, de peur d’être désagréable, et se força à saluer Leviaz, bien que son signe de tête soit quelque peu effacé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parolesdyeux.conceptbb.com
Deckar
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Dans mon rêve...
Date d'inscription : 16/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 28 Oct - 17:58

Le nouveau venu se présenta comme étant Leviaz d'Opale, et il cherchait des compagnons de route. Étrange, on croirait que tous les elfes noirs se réunissaient dans le coin. D'abord Dragan, puis celui-là... Il avait réussi à s'habituer à la présence de son compagnon drow, et avait même combattu avec lui... Mais cet autre ne lui inspirait pas confiance, mais il avait pensé la même chose de Dragan quand il l'avait rencontré. Mais bon... Si jamais ce nouveau venu avait des idées meurtrières, il devrait combattre Deckar, Dragan et peut-être Magnus... Ses chances étaient infimes. Mais bon...

Ses pensées furent détournées car Arnya, ou plus précisément son ventre, lança un terrible grognement qui fit sourire le mage demi-elfe, qui se rappela alors de sa propre faim. Mélysand s'était déjà nourrie, à la voir à côté du sac qui contenait des provisions. L'elfe avait également quelques graines sur ses vêtements. Magnus lui demanda si elle pouvait guérir Dragan, ou au moins réduire le saignement de sa plaie. Mais, de toute évidence, elle n'y connaissait rien, pas plus que Deckar semblait s'y connaître. Mais il fut de nouveau détourné de ses pensées par la réaction d'Arnya.

D'abord, elle les regarda les uns après les autres puis elle se débattit afin d'échapper à l'emprise de l'archer, avant de tomber rudement sur le sol. Elle se mit ensuite à observer celui qui la tenait il y a quelques instants. Étrangement, on aurait dit qu'elle le voyait pour la première fois. Il lui demanda si elle allait bien. Deckar, aussi inquiet que Magnus, ajouta, d'une voix d'où perçait une nuance d'inquiétude:

-Arnya, qu'y a-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mer 8 Nov - 13:14

Leviaz observa les gens, et se dit premièrement qu'il avait très mal choisit son coin. Ils étaient nombreux, et voler des gens nombreux, c'était mal. Et puis il y avait comme un air de suspicion, sur le regard de certains d'entre eux. Il n'était pas le bienvenu.

Si les gens se méfiaient, déjà, cela était très mauvais pour la suite des événements. Que faire, alors ? S'en aller. Il y aurait bien des gens un peu plus naïfs quelque part. Et moins nombreux. Et plus... amusants.

Oui, ils manquaient d'un petit air drôle, une passion au fond de leur regard était absente, pour que Leviaz les apprécie réellement. Alors il haussa les épaules, puis annonça :

-Excusez-moi, je crains que nous ne partagions pas les mêmes passions, sur certains sujets, et je...

L'Elfe Noir fit une courbette grâcieuse.

-Je vais faire de la musique et jouer ailleurs, je le crains. J'ai comme l'impression d'attirer un peu trop les préjugés contre les Drows... étrangement.

Il posa son regard sur l'autre Drow, haussa les épaules d'un air amusé, puis conclut :

-Que Mercure vous protège... Et que la jeune fille ici malade trouve le repos bien rapidement.

Et le voilà parti vers d'autres chemins, en direction d'un endroit plus peuplé, mais aussi plus... propice à ses activités.

(HRP : voilà, cela vous laissera un peu plus libre pendant que je suis absente, et je trouvais qu'on était bien nombreux sur ce sujet)

===> Téthafer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Ven 10 Nov - 21:19

-Arnya, qu'y a-t-il?

Arnya tourna la tête vers Deckar, qui la regardait comme si elle était folle. Décidemment, elle en avait raté un bout, et un long! Voilà ce que ça fait, être d'une paresse incomparable : on manque des évènements et on a l'air légèrement timbrée (bien qu'Arnya soit habituée xD).

Tentant de reprendre contenance, elle se tourna vers le seule domaine où elle s'y connaissait un tant soit peu, la médecine (ou plutôt la guérison). Toutefois, elle prit le temps de dire un :

-Oh rien, tout va bien. d'un ton qu'elle espérait badin.

Puis, elle se tourna vers Dragan, qui était assis plus loin. Il ne semblait pas très bien, mais pas trop mal en point non plus... C'était la vérité, ou son orgueil d'homme (ou de drow) lui empêchait-il de montrer sa souffrance et de la communiquer? Arnya n'était peut-être pas très intelligente, mais si elle savait une chose, c'est que les "mâles" avaient souvent tendance à cacher leurs blessures aux autres. Après tout, c'était eux qui devaient être braves, chasser pour leurs femmes et les défendre. Ils ne pouvaient se permettre d'avoir l'air faibles. Toutefois, cet orgueil mal placé leur valait parfois des désagréments qui pouvaient passer d'une guérison plus longue que prévue à la pourriture d'un membre.

Bref, trève d'étude sociologique comportementale (Arnya : Hein?! O_ô), Arnya se leva et prit quelques grandes respirations, pour que la forêt cesse de tourner. Finalement, elle se sentit mieux, adressa un regard qui semblait dire aux autres "Quoi? J'vais bien, je vous dis!" et marcha jusqu'à Dragan. De but en blanc et assez fort pour que tous l'entendent, elle lui demanda :

-Vous avez mal?

C'était une questionplus réthorique qu'autre chose, puisque, debout devant le drow, elle lui fit signe de lui montrer sa blessure.


Dernière édition par le Sam 11 Nov - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 11 Nov - 11:45

Dragan rouvrit les yeux en sentant quelqu'un arriver. Ses sens trop dévelloppés lui avaient indiqué que quelqu'un approchait. Magnus était en train de demander à Mélysand si elle avait des compétence de médecine, ce à quoi la demoiselle répondit non. D'après sa réponse, Dragan ne l'aurait pas laissé trop approcher de toute façon. Elle n'avait pas à avoir honte de ne pas savoir, on ne pouvait pas être bon dans tous les domaines. la question était : dans quoi était bonne Mélysand?

Il ouvrit donc les yeux et son regard se planta dans celui d'un autre drow. Décidément, quel hasard... En espérant que celui-là ne soit pas là en éclaireur pour ensuite amener ses petits camarades à leur sauter dessus. Leviaz d'Opale... Mais Dragan n'eut pas le temps d'approfondir sa réflexion puisqu'Arnya se réveilla et se débatiit tant et si bien qu'elle échappa à l'étreinte de Magnus et se retrouva le derrière par terre. Elle semblait quelque peu déboussolée d'ailleurs.

Tout ceci avait distrait le groupe de Leviaz qui devait se demander quoi faire. Dragan le regardait à nouveau, le fixant de son regard perçant. Il ne l'avait pas salué à proprement parler et pourtant cette attention accrue était presqu'un salut en soi. Il décida donc de se retirer, n'ayant pas trouvé la compagnie du groupe à son goût. Dragan esquissa un sourire quand Leviaz parla de la méfiance étrange du groupe envers les drows... Alors qu'ils en avaient déjà un dans leurs rangs!

Il donna alors une sorte de bénédiction à Dragan et pria pour qu'Arnya guérisse, ce à quoi Dragan sourit un peu plus et inclina la tête.

*Peut-être nous recroiserons nous Leviaz...*

El l'elfe noir s'en fut ainsi. Arnya reprit alors ses esprits et répliqua qu'elle allait bien. Réponse qui rendait Dragan sceptique. Elle se leva alors et se dirigea vers Dragan, avant de lui demander si il avait mal et de lui montrer sa blessure. Il hésita un instant.

- "Non, ça va..."

Pourtant, il leva sa tunique, dévoilant la blessure sur son flanc en même temps que sa fine musculature. Le blessure était assez nette et saignait encore légèrement.

- "Mais si vous n'êtes pas très bien, vous n'êtes pas obligée d'utiliser vos pouvoirs. Je ne voudrais pas que vous alliez plus mal pour moi Arnya."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 11 Nov - 21:08

Tout en lui dévoilant sa blessure, Dragan assura à Arnya qu'il allait bien... Heureusement, elle en avait vu d'autres! Elle s'accroupit à côté de Dragan et commença par regarder simplement la blessure. C'était une estafilade peu profonde qui devrait bien guérir. À condition qu'elle ne s'infecte pas. Et dans les conditions présentes, les chances étaient relativement bonnes qu'un débris soit coincé dans la plaie et qu'elle se mette à suppurer. Après tout, Arnya ne savait pas trop avec quoi il avait fait joujou pour se blesser (elle dormait).

- "Mais si vous n'êtes pas très bien, vous n'êtes pas obligée d'utiliser vos pouvoirs. Je ne voudrais pas que vous alliez plus mal pour moi Arnya."

Arnya releva la tête vers Dragan (elle avait oublié le drow et ne s'était concentrée que sur la blessure) et lui offrit un joli sourire sincère.

- Ne vous inquiètez pas, Dragan. Je sais à quoi vous pensez, mais je ne tomberai pas d'épuisement comme lorsque j'ai soigné Mélysand... En.. En vérité, hier, soir, je m'y suis pris plutôt maladroitement, j'avais peur pour elle, peur de ne pas en faire assez. Mais votre cas est moins délicat. Un peu plus sanglant, mais moins délicat.

Toutefois, la situation n'était pas du tout alarmante, la blessure saignait légèrement (quelqu'un avait-il tenté de faire quelque chose pour Dragan?) et le flot de liquide (sanguin et lymphatique) nettoyerait partiellement la blessure. Arnya, toujours agenouillée, se tourna et ouvrit son grand sac (NdlR : Je ne me souviens pas si je l'avais mentionné, ce sac, au départ... Sinon, c'est que j'avais oublié... Mais quelle guérisseuse se promène sans sac, je vous le demande! ^_^) qu'elle avait, Ô Miracle!, encore sur elle. Sa main gauche se porta inconsciemment à son petit pendentif luminescent tandis que sa main droit s'affairait dans le sac. Elle en sortit un bout de tissu de lin, un petit pot étrange (de confection locale) et une petite gourde d'eau (y'en a marre de faire des aller-retour jusqu'au lac...).

-Dites-moi Dragan, qui vous a fait cette blessure et avec quoi?

Attendant la réponse du drow, elle reporta son regard vers son flanc et pressa les lèvres de la blessure. Le corps du drow avait de lui-même commencé à opérer sa guérison, mais si Dragan avait été coupé par quelque chose qui n'était pas propre (et c'était sûrement le cas), Arnya devrait rouvrir la plaie et la nettoyer, avant de la refermer grâce à ses pouvoirs.

Ensuite, pourraient-ils peut-être manger puis poursuivre leur voyage qui avait plutôt mal commencé.

{HRP : Désolée si ce n'est pas totalement cohérent, j'ai relu tous les anciens messages et me suis souvenue d'un tas de trucs qui devaient revenir dans mon Rp (Exemple, toucher le pendentif, qui est une manie chez Arnya). Satanée amnésie! xD}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Dim 12 Nov - 11:36

Dragan observa la jeune fille qui s'accroupissait à côté de lui et regardait simplement la blessure, avec un petit air concentré qui lui allait bien en l'occurence. Arnya était peut-être évaporée et tête en l'air, mais dans ce domaine bien précis, qu'elle connaissait, l'elfe noir lui faisait confiance. Elle était compétente, il l'avait vu user de sa magie la veille.

Quand il lui dit qu'elle n'était pas obligée de le soigner, il eut le droit à un joli sourire qui lui donna des crampes dans l'estomac. C'était un homme et Arnya était jolie. N'importe qui aurait été retourné par ce sourire désarmant non? Elle lui assura alors qu'elle ne tomberait pas dans les pommes cette fois-ci, le travail étant beaucoup moins important. Et elle avait eu peur pour Mélysand. Il eut un sourire en coin :

- "Ah, parce que vous n'avez pas peur pour moi? Me voilà décu..."

Il lui adressa un petit clin d'oeil pour lui faire comprendre qu'il plaisantait.

- "Enfin, je suppose que si vous n'avez pas peur, c'est que je vais survivre... c'est plutôt une bonne nouvelle..."

Elle farfouilla alors dans son sac et en sortit un bout de tissu, un pot d'il ne savait quoi et une gourde. Elle lui demanda alors comment il s'était fait ça et alors qu'il allait répondre, elle mit ses mains sur sa peau nue et pressa les bords de la plaie, lui arrachant une grimace. Il avait réussi à faire le brave jusqu'ici, et à triturer sa blessure, elle allait ruiner ses efforts... Il se tortilla alors et répliqua :

- "Deckar et moi avons été attaqué par des Gobelins. Nous nous étions éloignés d'ici pour vous laisser entre des mains compétentes. Bref... Nous devisions quand 6 gobelins nous ont attaqué. Nous nous en sommes débarassés, mais j'ai été blessé par l'une de leurs armes..."

Il fit une nouvelle grimace.

- "Une arme pas très propre d'ailleurs..."

Est-ce que sa peau noire pouvait pâlir? Parce que si une infection se logeait dans sa plaie, il allait déguster... Et cela l'inquiétait maintenant que l'adrénaline était retombée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélysand
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Paumée
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Dim 12 Nov - 13:21

(hihi ce sujet a presque 1 an !)

Dragan avait parfaitement raison. Mais que savait faire Mélysand ? C’était effectivement une bonne question. Bien sûr, en tant que qu’excellente élève dans le monde réelle, Méli savait comme personne résoudre une équation au nième degré, ou calculer de tête une asymptote horizontale à n’importe quelle fonction. Et son personnage d’Elfe possédait, comme c’était souvent le cas, des sens très développés, et des réflexes terribles au combat. Mais elle n’avait (heureusement) pas encore eu, comme Deckar ou Dragan l’occasion (ou la malchance) de se battre, et n’avait pas vraiment testé son pouvoir. De plus, si au niveau théorique, elle savait pas mal de choses, en pratique, elle était nulle, et archi-nulle. Elle se demandait à présent combien de temps on l’accepterait encore dans le groupe, avant de finir par la rejeter parce qu’elle leur attirerait trop d’ennuis.

Troublant ses réflexions, le deuxième Drow, Leviaz, à ce qu’elle croyait avoir entendu, qui inspirait un vif mépris au personnage de l’Elfe, se hâta de disparaître, en décrétant qu’il attirait les préjugés sur les Drows. Ah ! Si cette Elfe de malheur pouvait se calmer un peu ! Que n’avait-elle pas pris une humaine, normale, et si possible un peu plus avenante ? Parce que là, ça devenait un peu embêtant.

Dépitée, la jeune fille s’assit, et observa Arnya, qui, à son vif soulagement, semblait se porter come un charme, tant et si bien qu’elle s’était mise dans l’optique de soigner Dragan. Mély, qui n’avait jamais vu de vraie blessure, la regarda faire, non par voyeurisme malsain, mais parce qu’elle estimait que si jamais elle se trouvait en difficulté, il lui faudrait apprendre au plus vite à se débrouiller seule. Elle ne savait combien de temps elle pourrait rester dans le giron protecteur de ce groupe avant d'être de nouveau livrée à elle-même. La brunette trouvait Dragan très courageux, de supporter ainsi qu’on le manipule sans trop sourciller, et lui lança un regard plein de compassion. Vu comment elle était nule, de toute façon, elle ne pouvait pas faire mieux.

Elle s’interrogeait sur la direction qu’ils allaient suivre. De toute façon, elle ne savait pas où aller, et s’ils acceptaient qu’elle vienne avec eux, elle ne se ferait pas prier.

« 6 Gobelins ? Vous êtes sûrs qu’il n’en reste pas dans les parages ? »

Elle n’était pas vraiment effrayée. Ils étaient assez nombreux pour se défendre. Mais elle les imaginaient assez mal se battre à cet instant précis, alors qu’Arnya les avait déjà tous à peu près rafistolés comme elle le pouvait.

« A quoi ça ressemble, un gobelin ? »

Elle avait demandé ça inocemment, de manière assez détachée, en fait. Non seulement parce qu’elle était curieuse, mais parce qu’elle espérait que parler distraierait le Drow de sa douleur. Et en plus, l’Elfe, de nature plutôt anxieuse et pussilanime, n’aimait pas trop quand le silence s’instaurait entre les différents avantuers. Elle avait alors l’impression d’une antopathie qui l’inquiétait. Pour se rassurer, elle essaya de sourire, et se rendit compte que finalement, ce n’était pas si difficile de faire semblant de se sentir à l’aise alors que ce n’était pas vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parolesdyeux.conceptbb.com
Deckar
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Dans mon rêve...
Date d'inscription : 16/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Dim 12 Nov - 14:12

Deckar restait adossé à un arbre, inquiet. Arnya semblait s'être rétablie, mais elle ne devrait pas faire de gesstes inconsidérés. En guérissant Dragan, elle alait peut-être encore une fois otmber dans les pommes. Dragan sembla penser la même chose, quand il lui dit qu'elle n'était pas obligée de le guérir, si elle ne se sentait pas bien mais elle répondit qu'elle s'inquiétait pour Arnya la veille. Elle ajouta que son cas était moins grave que celui de l'elfe maladroite, qui s'était blessée à la tête. L'elfe noir répondit qu'il était déçu, parce qu'elle ne s'inquiétait pas pour lui. Il plaisantait... Il résuma alors leur courte aventure: Deckar et Dragan contre les gobelins... Oh, on aurait dit le nom de film sans budget... Le mage demi-elfe eut un sourire à cette pensée. Maintenant, la moindre pensée heureuse le faisait sourire. I n'était plus ce personnage morne et maussade qu'il avait déjà été.

« 6 Gobelins ? Vous êtes sûrs qu’il n’en reste pas dans les parages ? »

Au ton de voix de Mély, elle n'était pas inquiète et lui non plus. Les gobelins ne lui faisaient plus peur depuis qu'il était niveau 2. Il réussissait toujours à les mettre en déroute. Mais il dit, pour répondre à Mély:

-Bah, j'en sais rien... Et de toute façon, s'il y en a, on les entendrait arriver de loin. Tu vois, les gobelins ne sont pas les créatures les plus intelligentes qu'il y ait. Les gobelins qui nous ont attaqués ne se souciaient pas du tout d'être silencieux, ils chantaient même à haute voix. Ils sont dépouvus de toute subtilité.

Puis, probablement pas curiosité, elle demanda:

« A quoi ça ressemble, un gobelin ? »

Encore une fois, il répondit:

- Ils ont un espèce de visage écrasé, comme si on leur avait marché dessus. Ils ont des dents pointus et des yeux jaunes je crois... Ils ne sont pas très grands, ils ont à peu près cette taille.

Il plaça sa main à la hauteur d'un gobelin, ou presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Jeu 16 Nov - 2:27

{HRP : Bonne annif (en avance, en retard?) le Topic! ^^ (Dites donc, je poste plus quand j'ai pas d'ordi que quand j'en ai un... xP}

-"Ah, parce que vous n'avez pas peur pour moi? Me voilà décu..." dit Dragan.

Arnya n'eut malheureusement pas le temps de répondre à sa plaisanterie, déjà Dragan gigotait pour éloigner son flanc des mains cruelles (mais Ô combien efficaces) d'Arnya. Lorsqu'elle avait presser les bords de la blessure, un petit flot de sang en sortit, mais pas de signe d'infection pour le moment, ce qui était bon signe. Elle lâcha Dragan, le temps qu'il lui dise :

- "Deckar et moi avons été attaqué par des Gobelins. Nous nous étions éloignés d'ici pour vous laisser entre des mains compétentes. Bref... Nous devisions quand 6 gobelins nous ont attaqué. Nous nous en sommes débarassés, mais j'ai été blessé par l'une de leurs armes... Une arme pas très propre d'ailleurs..."

Il grimaçait. Arnya eut une moue compatissante vers Dragan. Il devait déjà souffrir et voilà qu'elle lui ferait encore plus mal. Mais elle n'avait pas le choix, c'était sa tâche. Elle commença donc à lui expliquer, tout en ouvrant son petit pot.

- Dragan, je suis désolée d'avoir à vous l'annoncer, mais je vais devoir nettoyer votre plaie, et ce ne sera pas agréable. Elle est déjà entrain de se refermer, mais je vais devoir... la rouvrir.

Arnya lança un regard vers Mélysand qui semblait les regarder et elle lui sourit. Puis elle prit son tissu, qu'elle imbiba d'eau prise dans la gourde. Elle appliqua le tissu contre le flanc de Dragan et commença à nettoyer autour de la plaie.

- Dragan, vous devrez penser à autre chose, essayez de focaliser sur un objet neutre. Je vais d'abord ouvrir la plaie et la nettoyer à l'eau, puis avec une solution de fleurs de soucis et d'écorce de saule. Puis je referme votre blessure et je vous laisse enfin tranquille. Finit-elle en souriant.

La solution contenait un peu de laudanum, une plante ayant un pouvoir analgésiant énorme. Arnya devrait jeter un oeil à la blessure et vérifier qu'il n'y ait pas de débris à l'intérieur... Ce n'était pas graéable du tout et une petite anesthésie locale ne ferait pas de mal à personne. Une fois ce travail finit, elle refermerait la plaie grâce à sa magie, et Dragan ne sentirait pratiquement plus rien (la zone pouvait rester sensible un moment). Oh!, la solution contenait aussi du sel, pour son pouvoir désinfectant, mais... Dragan n'avait pas besoin de le savoir. (xD)

Déjà, la mince croûte malléable formée sur la plaie était humidifiée grâce au tissu mouillé d'Arnya et elle n'aurait pas de mal à rouvrir la blessure. Elle commença par humecter la chiffon avec la solution et, comme précédemment, laver les alentours de la plaie. Puis, elle jeta un regard à Dragan et entreprit le travail sérieux, soit ouvrir la plaie, y déverser un peu de solution et nettoyer avec le chiffon imbibé, au besoin. Tout en travaillant, elle parla à Dragan.

- Alors c'est des gobelins que vous avez rencontré? Loin d'ici? Est-ce que vous les avez tous tués? Pour ma part, je n'en ai jamais vu, bien que je sache à quoi ils ressemblent. C'est étrange, non, ce savoir inné des autres que vous avez. Vous sauriez ce qu'est un elfe et ce à quoi ils ressemblent plus ou moins tous sans en avoir jamais vu un. C'est un peu comme nos pouvoirs à nous, les mages, nous savons un peu nous en servir sans jamais avoir appris. Vous êtes guerrier depuis toujours ou..? Je veux dire, pour vous, vous battre c'est inné ou acquis? Est-ce que vous savez seulement vous battre avec vos deux machins ? (regards aux poignées des sabres/épées/trucs de Dragan) Vous avez une famille? Où sont-ils? Pourquoi êtes-vous parti de chez vous? C'est loin, chez vous? Pourquoi avez-vous décidé de voyager? Pour découvrir le monde? Pour trouver des adversaires?

Arnya déboulait ses questions sans fin, tentant plus de distraire Dragan (qui devait sûrement tenter de répondre, à priori, à chaque question) que de véritablement écouter ses réponses. Elle avait dit tout cela machinalement, entretenant seule la conversation tout en nettoyant la plaie, preuve qu'elle pouvait se concentrer sur deux choses à la fois (elle n'est pas si stupide que cela quand elle le veut, hein!).

{HRP >> Dragan, je te referme ça dans le prochain poste. Groupe >> Ensuite, on mange un morceau et on part (enfin) à l'aventure?}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 18 Nov - 13:04

Dragan releva la tête vers mélysand quand elle demanda s'il ne restait pas de gobelins dans les parages, ce à quoi Deckar répondit qu'il ne savait pas, mais qu'ils les entendraient arriver de loin. Il rajouta qu'ils chantaient et qu'ils étaient stupides. Dragan eut un petit rire, qu'il regretta aussitôt, tant cela lui élancait le flanc. Il répliqua par derrière :

- "Si vous entendez un chant guerrier stupide et faux, ce seront des gobelins. Une vraie catastrophe."

Elle demanda ensuite à quoi ressemblaient des gobelins et à Dragan sourit à la réponse de Deckar, assez précise. A nouveau, il termina :

- "En bref, c'est moche un gobelin."

Il reporta son attention sur Arnya qui dévissait un pot et qui lui expliqua qu'elle allait devoir nettoyer la plaie et donc la rouvrir. Il ferma les yeux et poussa un petit soupir résigné.

- "D'accord."

Elle mit de l'eau sur un linge et l'appliqua sur la blessure ce qui fit tressaillir le jeune homme. Il n'émit pourtant pas une plainte. Elle continua son explication et il hocha la tête :

- "Oui, oui, je vous fais confiance Arnya. Faites juste vite..."

Il se raidit alors qu'elle conitnuait à nettoyer. Il savait qu'elle n'allait pas tarder à passer aux choses sérieuses et cela le crispait. Il se força pourtant à se détendre. Penser à autre chose... Elle en avait de bonnes elle. A quoi pouvait-il penser? Elle lui fournit alors une diversion en l'assaillant de questions. Il devait faire un effort pour les retenir et formuler des réponses adaptées.

- "Oui c'étaient des gobelins. On les a rencontré près du lac. Il y en a un qui a été épargné."

Elle continua alors en disant qu'elle n'avait jamais vu de gobelins, mais qu'elle savait à quoi cela ressemblait, puis s'interrogea sur le fait que c'était étrange qu'on savait à quoi ressemblait une race sans l'avoir jamais vu.

- "L'éducation je suppose..."

Elle enchaina en faisant le parallèle avec les dons des mages. Puis, elle demanda si cela faisait longtemps qu'il était guerrier, si c'était inné ou pas. Elle continua en lui parlant de sa famille. Là, le cerveau de Dragan fit un arrêt et se mit à réfléchir (oui les miracles ça arrive). Elle parlait comme si elle avait toujours vécu à Trépalovia et lui aussi. Cela le surprenait, il ne pensait pas qu'Arnya était un PNJ. Perplexe, il jeta un regard interrogateur aux autres, se demandant ce qu'ils en pensaient. Il répondit alors, évasif :

- "C'est inné. Un don, dirons-nous. Il suffit qu'il y ait du danger, des adversaires et c'est l'instinct qui me guide. Alors oui je sais me battre avec mes cimeterres, c'est pas là juste pour faire joli."

Il s'interrompit, serrant les dents alors que la douleur se rappelait à son bon souvenir. Il respira profondément et continua :

- "Ma famille est... très loin d'ici. Je l'ai quitté pour partir à l'aventure et me prouver que je valais quelque chose. Je suis adulte maintenant, il était temps que je quitte les jupons de ma mère."

Il tenta un sourire, un peu gâché par la douleur. Et par le mensonge latent. Il n'avait pas vraiment menti, mais arranger la vérité. Il venait de loin, puisqu'il venait de la réalité. Et s'il avait joué à ce jeu, c'était bien pour l'aventure et quitter sa triste vie de condamné. Il lança un regard douloureux à Deckar qui connaissait la vérité vraie. Il émit un petit sifflement quand la douleur irradia à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 25 Nov - 5:31

- "Ma famille est... très loin d'ici. Je l'ai quitté pour partir à l'aventure et me prouver que je valais quelque chose. Je suis adulte maintenant, il était temps que je quitte les jupons de ma mère."

Juste après cette déclaration, Dragan tenta un faible sourire qui fut avorté par le fait qu'Arnya fouinait dans sa blessure. Seulement, elle avait pratiquement terminé et elle envoya un sourire compatissant et plein d'espoir à Dragan.

Quelques secondes plus tard, Arnya arrêta de farfouiller dans la plaie de Dragan, qui devait souffrir depuis belle lurette maintenant. Elle déposa son chiffon souillé directement sur le sol et posa une main légère sur la blessure du drow. Elle ferma les yeux, se concentra et fit exactement ce qui devait être fait. Lorsqu'elle rouvrit les yeux et enleva sa main, une belle cicatrice remplaçait la plaie béante et Arnya avait un sourire de triomphe sur les lèvres.

- Ça ne devrait plus vous faire mal, Dragan. Toutefois, essayez de ne pas faire d'acrobatie pour les prochains jours, vous ne voudriez pas que votre jolie cicatrice se rouvre, n'est-ce pas? Finit-elle avec un petit air taquin.

Avec un dernier regard pour Dragan, elle rangea rapidement ses effets, laissa le chiffon souillé des débris de la plaie de Dragan sur le sol, ou (désolée, je ne trouve pas l'accent approprié pour le "ou" sur mon nouveau clavier) il aura tôt fait de se décomposer.

- Ça va mieux? Un peu soulagé? Lança-t-elle à Dragan.

Puis, se tournant vers les autres avec toujours son sourire, elle leur adressa un regard qui semblait leur dire : "Bon, ça suffit, j'ai faim! On mange, et part à l'aventure!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Dans une forêt remplie d'elfes... berk^^
Date d'inscription : 26/02/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 25 Nov - 11:27

Dragan se raccrocha au sourire d'Arnya comme un naufragé à une bouée. L'air de rien, il commençait à fatiguer de faire ainsi le brave. Et puis, la douleur et la perte de sang n'étaient pas étrangères à cette soudaine asthénie. pas plus que sa précédente nuit sans sommeil. Tout cela commençait à s'abattre sur lui et cela l'agaçait déjà au plus haut point. Pas le moment de flancher! Son regard se durcit et il serra les lèvres, déterminé. Son cavlaire allait prendre fin, il le savait. Après, il pourrait souffler un peu.

Elle arrêta alors de le torturer et il réprima à grand peine un soupir de soulagement. pourtant, l'appréhension lui serra le ventre. Qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant? Est-ce que la guéirion serait douloureuse? Il regarda la jeune femme, alors qu'elle posait sa main sur son flanc. Il tressaillit à ce contact, mais ne dit rien, attendant simplement de voir ou de sentir ce qui se passerait. Comme par mimétisme, il ferma les yeux au même moment qu'Arnya. Il sentit une chaleur étrange envahir sa blessure, mais c'était tout. Un petit tiraillement tout au plus, rien de bien terrible.

Elle retira sa main et il ouvrit alors les yeux, contemplant le résultat de la magie d'Arnya. Plus de plaie, juste une petite boursouflure un peu plus claire et luisante. Il leva les yeux vers la jeune fille et sourit en voyant son petit air triomphant. Elle avait de quoi être fière. Elle lui déclara alors qu'il devrait faire attention les prochains jours que cela ne se rouvre pas. Il acquiesça alors.

- "Oui ma Dame la Guérisseuse. Je ferais comme vous me le conseillez. Je ne voudrais pas gâcher tout ce beau travail par mon impuslivité et mon inconséquence."

Elle rangea alors son petit mtériel d'un air professionnel avant de s'enquérir de l'état de son malade.

- "Ca va. Nettement soulagé je dirais."

Il se redressa alors un peu et avec une rapidité confondante, il embrassa Arnya sur la joue, avant de lâcher à mi-voix :

- "Merci Arnya. Voilà un don précieux et que vous utilisez avec talent et générosité."

C'était Alexandre qui avait parlé cette fois. Jamais le drox ne se serait abaissé à cette mrque d'affection et de remerciement. Mais Alexandre si. Parce qu'il était touché par la gentillesse de la jeune humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deckar
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 72
Localisation : Dans mon rêve...
Date d'inscription : 16/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 25 Nov - 15:17

Arnya se mit à nettoyer la plaie de Dragan. Elle lui dit ensuite de focaliser ses pensées sur un objet neutre. Et elle enchaîna ensuite avec une interminable suite de questions auxquelles Deckar répondit mentalement.

*Oui, on a rencontré des gobelins. Non, ce n'était pas loin d'ici. Euh... je crois qu'il en restait un... Mais j'en suis pas sûr... En effet, mais ce n'est pas étrange, car j'ai lu la description des races avant de commencer à jouer. Tu as partiellement raison Arnya, on sait s'en servir, mais c'est parce qu'on les a choisis. Pour Dragan, je sais pas, mais pour moi, c'est plus acquis. Mon premier combat a ébranlé toutes mes convictions. Avant, je pensais qu'on pouvait tout régler sans recourir à la violence, mais je me suis vite détrompé. Et puis, dans un combat, c'est eux ou nous. Le choix n'est pas si difficile. Hum... Techniquement j'ai une famille... Mais depuis que je suis sur Trep... Ma famille est encore dans l'Autre monde... Parce que, totalement inconscient, j'ai appuyé sur "ON"... On peut dire que c'est loin, en effet. Pourquoi poser pratiquement la même question 2 fois? La décision de partir et de voyager étaient une seule et même question.*

À ce moment, il regarda Dragan, qui lui lança un petit regard triste. Le demi-elfe était le seul qui connaisse toute l'histoire. Il comprenait un peu ce que Dragan ressentait. Mais pourquoi Arnya posait-elle toutes ces questions? Il eut une idée... Espérant que personne ne remarquerait son air soudain complètement absent et concentré sur Arnya, ni le léger courant d'air partant de lui et allant vers la jeune guérisseuse, il se décida et commença à lire ses pensées. Apparemment, ces questions étaient un moyen de distraction mais ce n'était pas uniquement un moyen de distraction. Elle pensait comme un joueur, son esprit étant trop humain pour être une création artificielle, mais elle ne disait pas ces questions en sachant très bien qu'il était un joueur. Apparemment, elle croyait toujours avoir été ici. Mais comment pouvait-elle être les deux? Un être du monde réel qui aurait toujours été ici... Étrange cas qu'était celui d'Arnya. Il continua donc, espérant découvrir de nouvelles informations sur cette jolie humaine.

Quand il apprit qu'elle avait faim, il réintégra son propre corps. Ce sort de lecture de pensées le faisait quitter son corps pour entreer dans celui de la cible. Son corps était donc resté vide de pensées pendant une bonne minute. Son corps était donc resté debout à fixer Arnya, les yeux vides de toute expression. Si les autres l'avaient vu, il se sont sûrement posés des questions. Et Arnya a peut-être senti un être étranger à l'intérieur de sa tête. Mais bon... Il se retourna vers les autres, cherchant du regard de la nourriture à manger. Il posa donc une question, complètement innocente.

- Croyez-vous que du gobelin, ça se mange? On pourrait aller chercher ceux que j'ai fait cuire...

Il sourit alors mais il vit Dragan embrasser Arnya sur la joue avant de la remercier. Il sentit de la jalousie monter en lui. Il se surprit donc à haïr l'elfe noir, et lui lança un regard un espèce de regard dans lequel se trouvait un élange d'indifférence, de colère et de jalousie. Bah, même si Alexandre l'avait vu, il ne pourrait pas en déduire beaucoup de choses, les émotions se bousculant dans la tête du jeune Jason. Cette fois, il se posa des quesitons... Il n'avais jamais embrassé une fille, même sur la joue, à part sa mère, bien entendu. Il avait vu ses "amis" avec lesquels il s'était tenu à l'école embrasser leur petite amie, mais lui-même n'en avait jamais eu, les autres filles se moquant de lui au lieu de lui parler. Sur Trepalovia, il n'avait plus ce problème d'handicap, mais il était bien trop gêné pour oser faire un geste... Quel dilemme...

(HJ: Voilà un très beau message pour rétablir l'équlibre après celui d'Arnya! Razz C'est une blague!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélysand
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : Paumée
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Sam 25 Nov - 17:34

Mély écoutait la conversation assez décousue que faisait avoir Arnya à Dragan, tout en contemplant la guérison de celui-ci avec un air médusé. Le pauvre, qu’il devait avoir mal ! Mais elle savait que la guérisseuse faisait ce qu’elle pouvait, et elle avait confiance en elle. Ne l’avait-elle pas remise sur pieds lorsqu’elle avait été attaquée ? A ce souvenir, l’Elfe frissonna, mais cela fut vite estompé par le soulagement quand elle vit que le Drow allait bien.

Il embrassa Arnya sur la joue, et Mélissandre se recroquevilla au fond de son personnage pour ne pas montrer ses émotions. L’Elfe Sylvestre s’en fichait, des manifestations de gentillesse. Il y avait tant d’autres choses à faire ! Ecouter, sentir, se méfier, toujours e méfier, manger, dormir, en se méfiant, et vivre, enfin ! (oui, elle a hérité d’une Elfe parano). La demoiselle au grandes oreilles ne savaient pas ce qu’était l’amour et s’en fichait. Mélissandre, qui n’avait jamais été confronté à une démonstration de se genre, se retrouvait jalouse pour la énième fois de sa vie. Arnya était jolie et elle ne l’était pas. Arnya savait guérir et elle n’était bonne à rien. Voilà les conclusions qui arrivaient jusqu’au cerveau de la brunette, tandis qu’extérieurement, elle souriait, et paraissait sereine et heureuse de vivre.

Elle n’allait pas rester toute la journée le cœur en sang à cause d’un petit incident comme celui-ci. Heureusement, Deckar posa une question idiote et amusante, à laquelle la jeune fille se força à répondre de bon cœur :

« Essayez de manger vos chaussures, elles seront peut-être plus comestibles. Le Gobelin, si vous voulez mon avis, doit avoir la peau caoutchouteuse et la chair filandreuse… Enfin chacun ses goûts ! Mais il me semble que Magnus avait proposé tout à l’heure de piocher dans ses réserves… J’ai déjà profité de ses largesses, peut-être sera-t-il assez généreux pour vous permettre de faire de même… »

Elle s’était appliqué, à s’exprimer clairement, à avoir l’air naturelle. En fait ça ne lui réussissait pas si mal. Peut-être finirait-elle par ne plus être une handicapée de la communication. Ce n’était peut-être pas une maladie incurable.

« Et après ça, où irons-nous ? Vous avez des projets ? Il serait peut-être temps de…partir à l’aventure, disons… »

Dans son ancienne vie, retranchée entre sa classe et sa chambre, jamais elle n’aurait pensé dire quelque chose de semblable. Mais comme l’Elfe, elle voulait être courageuse, montrer sa valeur, faire des choses un peu folle. Ce personnage pouvait surement l’aider à changer. Et lorsqu’elle reviendrait chez elle… si elle revenait un jour… elle serait devenu quelqu’un, vraiment, et pas l’espèce de loque obèse qu’elle était avant !

(Où Mély prend des bonnes résolutions pour faire avancer l’histoire^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parolesdyeux.conceptbb.com
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Lun 27 Nov - 23:51

- "Oui ma Dame la Guérisseuse. Je ferais comme vous me le conseillez. Je ne voudrais pas gâcher tout ce beau travail par mon impuslivité et mon inconséquence." Répondit Dragan aux conseils mère-poule d'Arnya.

Puis, il l'assura qu'il allait nettement mieux. Il se leva prestement et vont déposer un baiser léger sur la joue d'Arnya.

- "Merci Arnya. Voilà un don précieux et que vous utilisez avec talent et générosité."

C'est les joues ayant une légère teinte pivoine et toujours le sourire accroché à la figure qu'Arnya répondit :

-Mais de rien Dragan! Si j'ai ce don, c'est pour l'utiliser à bon escient. Et puis, je n'aime pas voir un ami qui est souffrant. Fit-elle.

Puis, comme elle avait finit de tout ranger dans son sac et qu'elle se relevait, Deckar demanda si la chair de gobelin était comestible. (Je mélange un peu les actions, mais... arff, on s'en fiche ^^) Arnya se tourna vers lui, un énorme point d'interrogation au milieu de la figure. Il n'avait pas vraiment l'intention de manger du gobelin, non? Et dire que peu de temps avant elle avait cru l'entendre lui-même dire qu'ils étaients moches et qu'ils sentaient mauvais... Enfin, elle était tout de même contente qu'une autre personne qu'elle mentionne ce besoin pressant qui la taraudait (elle a avait marre de toujours passer pour la gourmande du groupe). Alors qu'Arnya se faisait ces réflexions, damoiselle l'elfe était entrain de répondre à la question loufoque de Deckar et Arnya saisit le fil de la conversation au moment le plus opportun :

Mais il me semble que Magnus avait proposé tout à l’heure de piocher dans ses réserves… J’ai déjà profité de ses largesses, peut-être sera-t-il assez généreux pour vous permettre de faire de même…

Automatiquement, le regard d'Arnya se tourna vers Magnus (non, elle n'a pas retrouver la mémoire, mais étantle seul membre du groupe dont elle ne connaissait pas, elle pouvait supposer que c'était de lui dont il s'agissait). S'il avait à manger... Il n'en aurait plus pour longtemps! Arnya avait très faim, et elle sentait que Deckar était dans le même cas. Dragan avait-il mangé, lui? Sûrement pas avec sa blessure. Et il lui faudrait manger, pour mieux se remettre.

Alors qu'elle s'imaginait déjà, le ventre rond et plein, Mélysand posait des questions sur leur destination, où iraient-ils, que fairait-on... Tant de questions auxquelles Arnya n'avait aucune réponse! Mais cela ne l'inquiètait pas vraiment, car comme elle avait commencé à les connaître, Deckar et Dragan sauraient sûrement où aller pour se retrouver dans une aventure passionnante. Parce que c'était bien le but de voyager en groupe avec des amis, non, avoir des aventures?

{HJ : Deckar, je t'interdis de sous-estimer mes posts, sale demi-elfe ^^ On attend le post de Magnus pour manger, et on décampe! Quelqu'un a une idée où? ^__^''' }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Tellori
Joueur(se)
Joueur(se)
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 33
Localisation : Trepalovia
Date d'inscription : 25/01/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Lun 25 Déc - 18:58

Arnya semblait l'ignorer.
Elle avait répondu rapidement à Deckar avant de se précipiter pour soigner Dragan, et avait donc indirectement répondu à sa question, mais elle ne lui avait pas adressé un regard.

Magnus ne voyait pourtant pas ce qu'il avait pu faire pour que l'humaine le traite ainsi et s'en trouva quelque peu... vexé.
Il n'était pas du genre à attendre des louanges et une reconnaissance éternelle pour chanque service rendu, mais être ignoré de cette manière était quelque peu blessant et pendant quelques instants un voile de tristesse passa devant ses yeux.
Ce type de situation avait été monnaie courante à l'époque où il n'était pas bloqué dans le jeu. Revivre celà avait soudain fait voler en éclat la confiance en lui qu'il avait réussi à acquérir en évoluant dans le jeu.
Mais cette fois-ci ce n'était pas à cause de son apparence qu'on l'avait rejeté.
Sa personnalité était-elle si répugnante aux yeux de l'humaine?

Il resta quelques instants à se morfondre dans son coin, de toute façon personne ne semblait faire attention à lui.
Puis il se reprit et s'intéressa de nouveau aux activitées du groupe.

Arnya s'était mise à soigner Dragan.
Elle avait l'air de s'en sortir admirablement et son assurance contrastait avec le manque de confiance de Mélysand.
Peut-être l'elfe arriverait elle à dépasser celà au contact de l'humaine.

Magnus quand à lui se sentait appaisé en regardant la jeune femme s'occuper du drow.
L'étendue de ses pouvoirs le surprit d'ailleurs.
Il avait déjà entendu parler des dons des guérisseurs mais il n'avait jamais eut l'occasion d'en voir un à l'oeuvre.
Et voir une blessure cicatriser en 2 secondes était impressionnant.

La conversation venait de tourner sur ce qui était apparement la préoccupation majeur du groupe pour le moment: la nourriture.
En effet à part lui personne ne semblait avoir mangé aujourd'hui et on se demandait à l'instant si le gobelin était comestible.


"J'en ai déjà mangé et je vous assure que ce n'est pas ce qu'il y a de meilleur même si c'est mangeable.
Comme l'a dit Mélysand, j'ai quelques provisions sur moi que je suis prèt à partager avec vous.
"

Sur ces paroles il prit son sac et en sortit un peu de viande séchée, du pain et des fruits qu'il proposa au reste de la troupe.


[Et voilà le post tant attendu!
Encore désolé pour l'attente et joyeux noël à tous.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnya
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 17/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   Mar 2 Jan - 5:24

Arnya, qui regardait Magnus depuis que le groupe avait mentionné qu'il avait de la nourriture, le vit en sortir de son sac. C'était de la nourriture de voyage, certes, mais ça se mangeait très bien tout de même!

Arnya fit donc un mouvement instinctif (de survie, presque) vers ce que leur proposait l'homme, quand elle se souvint qu'elle ne le connaissait pas. D'ailleurs, elle n'avait pas été très polie, elle ne s'était même pas présentée! Enfin, elle avait des cirsconstances atténuantes, comme le fait que Dragan était mourrant ET que Magnus était entrain de la tripoter quand elle s'était réveillée. (Aucune exagération v__v'') Donc, cela excusait bien sa réaction... Mais tous les autres membres du groupe s'étaient surement présentés et pas elle. Et elle ne pouvait pas venir piger dans les ressources de Magnus sans le connaître!

Donc, Arnya prit une courte respiration et après un regard à Dragan pour être sûre qu'il n'allait pas mourir pendant son absence, elle s'avança d'un pas décidé vers Magnus pour se présenter. Arrivé en face de l'homme qui était plus grand qu'elle, elle lui tendit la main.

- Je dois m'excuser de mon comportement à mon réveil et... Sûrement dois-je vous remercier de m'avoir transportée jusqu'ici. Enfin... Je me dois de me présenter : Arnya. Et j'ai cru comprendre que vous vous appelez Magnus..?

Arnya, qui avait regardé Magnus dans les yeux depuis le départ, remarqua alors qu'il tenait toujours ses provisions, ce qui l'empêchait vraisemblablement de lui serrer la main.

Arnya eut un petit haussement d'épaules et retira sa main. Après tout, elle ne savait pas trop d'où lui venait cette étrange coutume de vouloir prendre la main des autres quand elle les rencontrait pour la première fois. Bref, elle avait faim et n'allait pas passé sa journée à tergiverser.

- Je crois pouvoir affirmer sans grand doute que le groupe entier vous remercie de votre générosité, nous serions bien mal pris, si vous n'aviez pas été là.

Après un petit hochement de tête de remerciement, Arnya déchargea Magnus d'un bout de pain et de quelques fruits. Il fallait manger léger, car peut-être ne trouveraient-ils rien de frais à manger avant un certain temps. Malgré tout, ils devraient faire vite car la groupe entier ne tiendrait pas longtemps sur les provisions d'un seul homme. Tout en mangeant, assise par terre, Arnya reprenait son souffle et son énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Mélissandre à Mélysand   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Mélissandre à Mélysand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lissandre Nóirín, humaine [Esmelda Kohan] EN ATTENTE
» Mélissandre Urielle, à la recherche de nouvelles aventures.
» Mélissandre
» Mélissandre Drier; l'envie de guérir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trepalovia :: Connection au Serveur :: Le monde de Trepalovia :: Le Vieux Grimoire-
Sauter vers: