Trepalovia

La vie n'est qu'un jeu... Mais quand celui-ci se transforme en cauchemar, les esprits s'éveillent
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Py!ng Tháï-Shaòzu ~ Zhou Ghônghuá

Aller en bas 
AuteurMessage
Py!ng Tháï-Shaòzu
Enregistrement en cours...
Enregistrement en cours...
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/06/2007

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Py!ng Tháï-Shaòzu ~ Zhou Ghônghuá   Sam 9 Juin - 18:37

Joueur

Nom: Ghōnghuá
Prénom: Zhou
Âge: 31 ans
Vie :

Fardeau administratif. Dîner en hâte. Réunion d’urgence du Congrès chinois.
Shanghai, Novembre 2042. La situation est catastrophique.
Zhou aime les catastrophes. Le mois dernier, à l’explosion de l’ultra-réacteur au KH2 d’Harbin, la voix sifflante du député fouettait l’air. Vu l’entrain qui l’animait lors de l’assemblée extraordinaire mise sur pied à Pékin pour l’occasion, on lui avait accordé « suprême pouvoir » afin de résoudre la problématique de l’ultra-réacteur. Il s’acquitta de cette tâche, enchanté comme un bourreau. Depuis, Zhou se forge, de catastrophe en projet de loi, une réputation d’acharné, d’obstiné, de « prochain dirigeant de l’opposition, et bientôt Président ! » ( Lës Jiàndǎngjié, 13 octobre), de « grandeur mystérieuse de la Chine » ( Le quotidien d’Hong Kong, 16 octobre), d’un « Hu Jintao qui aurait la sagesse de Confucius et la perspective de Wong Kair-wai » (Le Manzhouguo, 25 octobre)…
Aujourd’hui, le branle-bas ne s’apparente en rien à celui d’Harbin, un mois plus tôt. Aujourd’hui, la population est directement prise dans un cycle monstrueux... De tous les côtés du gouvernement, on craint de perdre des électeurs et on se demande à quel parti la situation profitera.

Zhou semble curieusement las. L’agitation ne l’excite pas. Le problème lui paraît bénin. « Rien á vòir avec l’ultrá-réacteur au KH2 », se dit-il. « Çá,l’ultra-réacteur… il se tròu¨vait au levänt. Comme le söloîl. »
Zhou s’arrête. Les vitrines n’en ont que pour un jeu. Un jeu unique. L’Anneau unique de la Chine. L’Anneau de Lord of the ring refondu en un système d’exploitation virtuel. Trepalovia, où la vie n’est qu’un jeu… « Où la vie n’est qu’un jeu… », murmure Zhou.
Il observe la vitrine du Yuan’s Store. Son reflet y apparaît vague et difforme. La surface ondoyante projette l’image de quelques passants dont les mines excitées auraient poussées Zhou au suicide si une voix doucement éraillée ne l’avait pas soumis au chant de sirènes : « Si la vie est trop morne, prenez-en une autre. Trepalovia, où la vie n’est qu’un jeu…»
Il rêve, Zhou. Envoûté. Bouleversé. Par ce slogan. Chamboulé. Par cette voix. Laquelle voix il sent la présence, la main lisse embrassant sa taille, le souffle torride sur sa nuque, la saveur sucrée de sa langue... Il s’amourache des joues rosées de cette voix, de ses lèvres baignées de cerise, de ses rondeurs, de ses seins... Les douces inflexions persanes de son timbre excitent des bouffées de chaleur. La voix. Féminine. Provocante. Une voix de défi.
Un tonnerre mécanique : « Zhou! Zhou! Nous t’attendons au Congrès. » Qui déchire d’un trait le flirt entre Zhou et la belle Trepalovia.

Le corridor se prolonge comme l’excroissance du géni Chinois. Il apparaît oblong et se jette dans la salle du congrès après s’être disjoint de peu du bâtiment principal. Zhou semble y sombrer comme un navire, mais parvient malgré tout à porter ses pas, cahin-caha, jusqu’au bout.
Il pousse lourdement la porte. Il s’engouffre dans une caverne de lumière, de couleurs et de toiles aux impressions asiatiques.
Mécaniquement, Zhou se télécommande de se rendre à sa place. Il se fraye un chemin dans le béton armé de la foule. Il pose les semelles sur le plancher où repose une éclaboussure de papiers jetés là en urgence. Il traverse la salle circule, refoulée sur elle-même et consciente de rien d’autre que de ses propre aspirations.
Le siège de Zhou transcende le tableau : des hommes enveloppés de noirs tachent la toile ici et là, les murs sont noirs et vert très sombre, des tableaux bleu marine, vert forêt et pourpre, des sièges tout blanc. Mais celui de Zhou, son siège à lui, transperce littéralement la scène : rouge vif. Un rouge provoquant. Sauvage. Un éclat incandescent dans les hauteurs d’une peinture immobile.

L’action reprend.
Aujourd’hui, le branle-bas ne s’apparente en rien à celui d’Harbin, un mois plus tôt. Aujourd’hui, la population est directement prise dans un cycle monstrueux... De tous les côtés du gouvernement, on craint de perdre des électeurs et on se demande à quel parti la situation profitera.
Le président demande le silence : « Silence ! ». La requête ne détient rien d’une requête : c’est un ordre. Qui a l’effet d’un bâillon sur l’assemblée. Zhou se vautre dans son siège ensanglanté et patiente : son tour viendra.

Le président : Je cède la parole au Ministre de la sécurité publique et député de Taipei.

« Merci, monsieur le président. » Puis, s’adressant solennellement à l’ensemble des députés : « Nous savons tous, monsieur le président, le critique de la situation. J’ai conscience que le gouvernement doit agir dans les plus brefs délais pour stopper cette hémorragie. »

Le président : Je cède la parole au député de Macao-Canton et chef de l’opposition officielle.

« Merci, monsieur le président. Je souhaiterais savoir, monsieur le président, ce que le Premier ministre et le Ministre de la sécurité publique comptent faire exactement contre ce problème majeur. Nous sommes tous conscients de l’urgence d’agir, monsieur le président. Mais le gouvernement actuel est inactif, et laisse… »
Des contestations s’élèvent. Inutilement. Le président demande le silence, et le député poursuit : « Merci. Je disais donc : le gouvernement actuel laisse aller la situation comme s’il s’agissait de rien de bien grave. Or, monsieur le président, la Chine est… enfin, vous savez. La situation est difficile actuellement. »

Le président : Je cède la parole au député de Lhasa-Corée et leader parlementaire de la deuxième opposition.

Enfin. Le tour de Zhou : « Merci, monsieur le président. Je dirái comme mon collègue le chef de l’opposition officielle : La situátion est difficile dans la Zhonghuá Rénmín Gònghéguó . Mais ces mots sont faibles, monsieur le présìdent. Les jeunes –et pas sëulement les jeunes- sont désábusés, désillusìonnés. La Chine d’aujourd’hui est diffîcile, le marché du travail, draconien. Ils se tòurnent donc vers d’âutres alternatives. »
Zhou, soudain, perd son sang froid. Il paraît emporté par une violente colère. « Vous ne vous rendez donc compte de rien, imbéciles! Sortez la tête hòrs de votre cocon, regardez la souffrânce autour de vous, regardez notre monde qui s’écroule ! Des citoyens s’enferment dans des jeux! Oui, dans des jeux! Voüs ne le saviez pas? Et bien oui ! Ce jeu s’appelle Trepalovia. Et vous, biën sûr, vous vous en foutez éperdument, hein. Pour áutant qu’ils restent dans la pays! »
Il agite les bras. Il croit lâcher une bombe de bon sens sur l’assemblée, mais pour les autres députés ce n’est que l’illumination d’un fou. « Et pendant qu’ils s’enfermement dans ce jeu… Vous, vous vous ássemblez ici, vous convoquez une réunion d’urgence du congrès Chinois parce que, pour la première föis depuis cent ans, trois personnes ont décidées d’émigrer ! Mais bon sang, vous ne vous rëndez compte de rien ! »

Sur ce, hors de lui, il sort de sous un comptoir un engin, puis un casque qu’il exhibe théâtralement. « Et bièn je suis bien áise, aujourd’hui, de me mettre d’accord avec vous. Moi non plus, je ne veux rien voir. Je në veux plus rien vòir. Jamais! »
Et sur ce, il pose le casque sur sa tête.

Entrée en Trepalovia…
Téléchargement…
Py!ng (Bzzz—453453Ffwe ERREUR : caractère non connu du programme. ; #12432 ERREUR) Tháï-Shaòzu
ERREUR #re572*
Erreur lors du chargement.
Téléchargement du fichier.
Bienvenue en Trepalovia, Py!ng Tháï-Shaòzu.

« Merci, ma douce Trepalovia… Vous savez, la première fois que j’ai entendu votre voix…
Votre voix si belle…
Votre voix si douce…
Votre voie nouvelle…»



Caractère : Zhou évoque l’exubérance des grandeurs festives. Une manifestation étincelante, un carnaval de couleurs tournoyantes. Il représente à lui seul les plus étranges pièces de théâtre d’Orient et d’Occident par le ton de sa voix et sa personnalité explosive. Il assemble à la fois la courtoisie et l’élégance, et l’impertinence et la lourdeur. Il aime à s’élever au-dessus des foules et jouer de stratégie pour attirer l’attention sur lui, créer l’outrance et l’orage. Zhou Ghōnghuá adore d’abord l’action : et il s’y jette volontairement, allant jusqu’à lui-même produire des catastrophes!
Pyōng se manifeste de plus en plus. Comparons-le à une sphère très petite et très danse. Il s’avère sobre, mais il recherche dans cette sobriété un espace d’extrême gravité. Tháï-Shaòzu apparaît comme le pont médian entre toute chose : entre le bien et le mal, entre le dur et le moux… Il semble adopter une philosophie taoïste, et sait faire la part des choses. À l’écoute de l’univers qui l’entoure, il s’abandonne quelquefois à sentir la nature et à la laisser emprunter le chemin de son cœur. On le trouvera peut-être trop sensible ; parfois on remarque une larme discrète sur sa joue : c’est qu’alors il se rend compte qu’il n’existe pas, que Pyōng Tháï-Shaòzu n'existe pas et qu’il doit cette conscience omniprésente, mais qui n'est pourtant pas la sienne, à un amas de données.

Personnage

Pseudo: Pyōng Tháï-Shaòzu
Race: Humain
Classe: Voleur
Alignement: bon
Niveau: 2

Description physique: (à faire)

Compétences:

Niveau 1 : Âme féline [Acquis]
Le voleur dispose de la vision nocturne et de l’agilité d’un chat

Niveau 2 : Métallurgie des ombres 1 [Acquis]
Le voleur forge des armes et de petits objets à durée limitée ; son matériau premier : l’ombre

Niveau 3 : Métallurgie des ombres 2
Le voleur forge à même l’ombre une variété d’armes et d’objets parfaitement réels ; prises en compte la taille et la qualité de la réalisation, le temps de confection se situe entre quelques minutes et plusieurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: bienvenue!!!   Sam 31 Mai - 10:36

Désolé pour le retard mais les techniciens compétents se font rares de nos jours... trois mois pour qu'ils viennent me réparer... enfin bon je suis là maintenant^^

Alors...

Le style est très agréable, fluide, facile à lire. Une fiche comme ça on en voudrait tout les jours.

Cependant!! Je sais on va encore dire que je pinaille (mais c'est mon job après tout^^)

- Tu dis que le serveur créé une Erreur à la l'enregistrement de ton nom mais il l'accepte quand même. L'ennui c'est que les noms doivent exclusivement comporter des lettres. Donc là il y a vraiment une Erreur du serveur. Alors si tu pouvais juste changer cela...

- Deuxième chose, dans ta description mentale tu dis que ta conscience n'est qu'un amas de données. Ce n'est pas totalement exact. Ton corps et ce qui t'entoure ne sont qu'un amas de données ça oui. Par contre l'esprit de ton personnage lui reste intact sauf qu'il prend une nouvelle apparence et n'évolue plus dans le même espace. en clair ton esprit reste dans ta tête mais il est devenu une annexe à par entière du serveur. C'est ce qui différencie les Joueurs des PNJs.

Voila j'espère que j'ai été clair si tu à des questions surtout tu n'hésites pas

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Le_Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 320
Localisation : Au fond de la Toile...
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Py!ng Tháï-Shaòzu ~ Zhou Ghônghuá   Ven 10 Sep - 23:06

Petites modifications effectuées mais il reste la description physique à faire. Pour le reste je valide. Bienvenu dans Trepalovia Very Happy

Validation en cours…

Citation :
Joueur

Nom : Validé
Prénom: Validé
Âge: Validé

Vie : Validé
Caractère : Validé

Personnage

Pseudo : Validé
Race: Validé
Classe: Validé
Alignement: Validé
AGuilde: Validé
Niveau: Validé

Description physique: A réactualiser

Compétences:
Niveau 1 Validé
Niveau 2 Validé
Niveau 3 Validé


Entrée en Trepalovia…
Téléchargement
-------------------------------------------------------------------------------------------

Py!ng Tháï-Shaòzu, Accepté

Bon jeu, le Serveur

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Py!ng Tháï-Shaòzu ~ Zhou Ghônghuá   

Revenir en haut Aller en bas
 
Py!ng Tháï-Shaòzu ~ Zhou Ghônghuá
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Shaïness - Butterfly
» Le voyage de l'amiral Zhou Man en Patagonie
» « Shaïra Kenning ? La relève de l'Astre des Mers »
» Chronologie de Shaïma
» The Sen Shaï Itori is here!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trepalovia :: Connection au Serveur :: Le monde de Trepalovia :: Données des joueurs :: Dans le jeu...-
Sauter vers: