Trepalovia

La vie n'est qu'un jeu... Mais quand celui-ci se transforme en cauchemar, les esprits s'éveillent
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée sur la grande place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arzuhra
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Arrivée sur la grande place   Mer 9 Mai - 11:44

En provenance du Lac Belamor dans le sujet "retour aux sources"


Arzuhra et Loumé avaient donc fait le chemin ensemble depuis Lianalessa, chemin qui n'avait pas durer aussi longtemps que prévu car les deux femmes avaient archer plutôt vite malgrès leurs discutions plus ou moins intéressantes. Arzuhra s'était même étonnée de parler avec autant d'aisance avec sa compagne de route, peut être que finalement cette fille méritait plus d'attention qu'un détroussage dans les règles de l'art. En tout cas Arzhura s'était bien amusée avec cette dernière mais malheureusement elles n'avaient pas rencontrer de brigands ni de voyageur pour s'amuser un peu, enfin dans le pays des hommes il y avait plus de proies que nul part ailleurs alors leurs poches seraient bientôt remplis de pièces.

Elles arrivèrent enfin sur la grande place et Arzuhra remarqua du coin de l'oeil l'auberge qui avait flamber grace à elle et à ce salaud de Lord Pyrros. Tout d'un coup, une flopée de souvenir concernant cet infâme rat lui remontèrent à la tête et elle eu un haut le coeur. La drow se ressaisit mais les traits de son visage étaient devenus durs. Sa bouche s'était figée et ses sourcils s'étaient froncés comme si elle s'apprêtait à sauter sur quelqu'un pour l'égorger. Elle espérait vivement rencontrer le Lord histoire de lui faire payer ce qu'il avait pu lui faire...C'était drôle comme ses sentiments vis à vis de ce rustre pouvaient être partagés parfois...

Arzuhra se retourna enfin vers sa compagne et lui adressa à nouveau la parole :

"Voilà Loumé, nous sommes arrivées...Nous n'avons qu'à attendre un peu et je t'assure que nous aurons les poches bientôt remplies de pièces...Enfin j'espère que tu est prête à te salir les mains mais je suppose que ça ne sera pas un problème pour toi !"


Elle adressa à sa coéquipière un sourire puis regarda un peu la place. Bondée de monde comme toujours et elle voyait déjà quelques regards s'appuyer sur Loumé et Elle...Il suffisait de trouver un homme à l'apparence riche, l'emmener dans une ruelle en lui faisant croire beaucoup de choses et le poignarder...Rien de plus simple mais il fallait faire attention aux modérateurs...la dernière fois elle avait eu quelques soucis à cause de l'incendie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lndex.deviantart.com/
Loumé
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 12
Localisation : Peut-être devant votre nez. Qui sait?
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Sam 19 Mai - 19:22

[désolée du retard, maudite journée de 24h, j’ai le temps de rien !]

*Ah que c’est bon de vivre*

Loumé riait et discutait de mille choses, Arzhura aussi d’ailleurs. Jazz, quand t à lui, se rendait compte que la drow n’était pas si suspecte et préféra réserver son jugement. Mais qu’est ce que cette pensée ? Pourquoi son personnage se mettait-il à ressentir par lui-même des choses sans l’accord du joueur ? Jazz sentit son cœur se serrait, était-elle en train de le manger ? C’était dure à penser mais le fait de matérialiser sa question dans son esprit l’amena à une conclusion rapide : après tout, il venait de disparaître d’un monde, son monde, il n’avait pas à empiéter sur le monde de Loumé. Mais enfin pourquoi pensait-il ça ? Il était là pour vivre une autre vie, Loumé était son personnage, il l’avait créée. Que lui arrivait-il donc ? Mais après tout, ce monde, il ne le connaissait pas, Loumé avait son passé ici elle. Il avait terminé sa vie dans son monde à lui, il devait lui passer la main.

En fait, le virus du jeu était en train de se faire un nouveau personnage attitré et d’évacuer l’humain. Il asseyait de lui inculquer des idées et cela avait l’air de marcher. Bientôt, Jazz ne serait plus u’un souvenir. Déjà, il n’arrivait plus à contrôler entièrement son personnage.

Loumé, elle, était maintenant en ville au côté de l’elfe. Les deux belles jeunes femmes allaient faire un malheur, dans tous les sens du terme ! La nymphe avait trouvé dans sa compagne un sacré bon balancier avec son propre caractère. Les deux femmes avaient pu échanger leur point de vue sur le monde pendant le voyage. Et quand la belle elfe lui explicita s’il était prête à se salir les mains, la nymphe comprenait sans ambiguïté ce qu’elles allaient faire. Celle-ci était d’un alignement « bon », mais, en tant que nymphe de rang presque royal, elle méprisait les races inférieures. Les humains faisaient partie de ces races. Évidemment, elle ne voulait pas tuer, le mépris se justifiait pas la mort, mais puisque ce n’était pas elle qui se chargé du sal boulot …

La nymphe hocha donc la tête, tentant déjà de repérer une victime. Elle donna un petit coup de coude à sa coéquipière en voyant venir un homme dont le ventre semblait refléter ses poches. Elle commença à s’approcher de celui-ci après s’être assurer que Arzhura l’avait repéré. Il suffisait maintenant de se mettre chacune d’un côté du pesant personnage et de lui faire les yeux doux. Puis, l’attirer dans une ruelle serait un jeu d’enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzuhra
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Ven 25 Mai - 10:56

[po grave, je suis lente à répondre moi aussi ]

Un coup de coude de Loumé fit tourner la tête d'Arzuhra vers le bonhomme ventripotent qui se tenait à quelques mètres d'elles. Il était richement habillé, et sa bourse devait surement être bien lourde, autant qu'il était laid...C'est dire à quel point il devait être riche ce gaillard. L'elfe fit un sourire à la nymphe comme pour affirmer qu'elle avait bien repérer la cible et la féliciter d'avoir un si bon coup d'oeil.

Elle observa l'homme quelques secondes pour voir dans quel direction il allait et par bonheur il s'éloignait de la place bondée de monde pour entrer dans une rue très peu fréquentée...Tant mieux, ça allait être un jeu d'enfant surtout que vu son embonpoint il ne risquait pas de se déplacer à grande vitesse.
Arzuhra attrapa Loumé par le bras pour qu'elles puissent suivre l'homme rapidement. Elles se faufilèrent rapidement entre les personnes présentes dans la foule et s'approchèrent de la ruelle qu'avait emprunter le bourgeois.

Elles ne tardèrent pas à y rentrer et d'ailleurs l'individu en question se trouvait à quelques mètres devant elles. La drow lacha sa coéquipière et lui fit signe qu'elle allait intercepter l'homme. Elle s'avança donc et et tapota innocemment l'épaule de l'homme, prenant un regard aguicheur, elle entama la discution afin de le rassurer pour qu'il ne se sauve pas au premier geste. Une main sur la hanche elle commença :

"Hé là mon bon monsieur, Je suis désolée de vous importuner de la sorte mais je doit avouer que je vous ai remarquer tout à l'heure et je n'ai pas pu m'empêcher d'aller vous voir pour faire votre connaissance. Pour tout vous avouer, mon amie et moi ( elle désigna Loumé d'un signe de la tête) nous n'avons pas vu d'aussi bel homme depuis un moment..."

Les hommes ne négligeaient jamais les compliments surtout ceux qui avaient un physique ingrat et vu l'air des deux jeunes femmes, il ne pouvait pas rester de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lndex.deviantart.com/
Lord Pyrros
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Ven 25 Mai - 12:28

Appuyé au rebord d'une fenêtre au verre grossier, perdu dans la contemplation distraite des nouveaux arrivants en Hamsburg, un jeune homme cogitait ardemment à l'application de ses desseins. Desseins sombre et chaotique s'il en est, mais battant de l'aile ces derniers temps, faute de moyen vraiment efficace pour se faire. Le serveur y veillait.

Cette chambre où il se tenait était depuis quelques jours son antre. Petite, discrète, et si pratique. Un parfait observatoire donnant sur la plus grande des portes de la ville. Le flux et reflux des nouveaux arrivant était une source appréciable d'information. Entre les crieurs publique, les bavards des comptoirs et les ragots des ménagères, peu d'évènement se déroulaient sans qu'il en fut informé. Parfois la foule de badauds recelait une personne susceptible de lui apporter une aide, la plupart du temps substantielle et contre leur gré, aussi le jeune homme ne manquait pas vraiment de moyens.

Un scintillement argenté vaguement familier attira son attention. Cherchant du regard, il ne mit que quelques instants à la voir. Il faut dire que, si n'importe qui se fondait de gré ou de force dans la foule impersonnelle, il en était tout autrement d'elle. Une elfe noire a tendance à ne pas passer inaperçue dans le coin.

Arzuhra ...
Elle était finalement de retour en ville. Quelle obscure raison pouvait la pousser à revenir ici ...
La dernière fois qu'il l'avait vue, elle était sur le lit d'une taverne miteuse. Il lui devait tout autant la vie que la mort, ainsi que la longue cicatrice parcourait son cou de part en part, le privant de toute voix. Il lui devait une nuit inoubliable aussi. Après un dernier regard, il avait quitté la chambre. Malgré le peu de chose qu'il sache d'elle, il se doutait qu'elle n'avait pas perdu une miette de son départ. Mais il aurait fini par la tuer s'ils étaient resté ensemble. Ou bien elle l'aurait fait.

Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres du Lord. La curiosité le tenait. Et quel plaisir c'était d'y succomber.

Saisissant son chapeau, il en épousseta d'un revers de la main la poussière accumulée. Cela faisait un moment qu'il n'était pas sorti. Et plus encore qu'il ne s'était pas amusé. C'est presque en sifflotant qu'il sorti de l'auberge, si seulement il l'avait put.

Localiser la jeune femme ne fut pas difficile, la rue donnait directement sur la Grande Place. Pyrros la retrouva en pleine contemplation de l'auberge en reconstruction. Les retrouva en fait. Jusqu'ici il ne s'était pas aperçu que l'elfe noire ne voyageait pas seule, mais à voir la complicité des deux être elles ne pouvaient qu'être de connivence.
... une nymphe ? Hum, quel étrange duo. Il est vrai que le système manichéen du jeu rebutait totalement le Lord, le Bien et le Mal divisés en race n'avait pas vraiment d'intérêt. Cela n'enleva rien à sa surprise. On imagine mal deux entités aussi contraire faire équipe. Il n'empêche que la belle Arzuhra avait trouvé sans doute là une rivale digne d'elle en beauté et en grâce. Peut être même d'avantage d'ailleurs.

Le Lord salua leur stratagème d'un rire muet. Les voir dévisager ainsi ce riche encombrant et poussif avait quelque chose de naïf et d'amusant, et il ne fut pas étonné le moins du monde lorsqu'elles le suivirent dans la ruelle étroite et vide. Il imaginait déjà la scène : elles allaient le séduire, l'égorger, et le dévaliser. Classique, efficace. Pratique. Il voulait le voir.

S'approchant du trio, le Lord perçu quelques bribes du monologue flatteur ...

"... vouer, mon amie et moi nous n'avons pas vu d'aussi bel homme depuis un moment ..."
Pas du tout cliché comme propos.

Devant tant d'effet théâtrale, le Lord résista difficilement à l'envie de s'y glisser.

D'ailleurs, il n'y résista pas.

Entrant dans la ruelle d'un pas enjoué avec force mouvement des mains, le Lord héla l'elfe noire se servant de ses pouvoirs pour synthétiser sa voix.

"Arzuhra, mon Amour ! Tu es enfin de retour ! Haa que mon coeur se languissait de toi, j'en était au supplice ! Mais quelle beauté nous apportes-tu là ? Charmante. Vraiment charmante. Mes respect mademoiselle. Je suis enchanté, et c'est le mot juste ! Comment dois-je vous appeler ? Qui est ce ventripotent personnage ? Voulez vous que je vous en débarrasse ou comptez vous vraiment le prendre pour amant ? Embrassons nous, Amour, nous nous retrouvons enfin."

Tout en déversant son flot de babils ininterrompu, le jeune homme s'approcha des deux donzelles, saluant Loumé d'un geste ample trop séducteur pour être honnête, et tendant les mains vers l'elfe noire pour la prendre dans ses bras. Tout en se gardant bien de le faire d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loumé
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 12
Localisation : Peut-être devant votre nez. Qui sait?
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Dim 27 Mai - 9:01

Loumé intercepta le sourire de sa coéquipière. Fière d’elle, c’était le sentiment de la nymphe après avoir reçu une telle offrande. Bon mais le travail débutait. Arzhura l’attrapa par le bras et l’emmena à travers le flux d’homme inconscient du drame qui allait se produire. Enfin dans la ruelle, l’elfe lâcha la brunette. Celle-ci eut un sourire amusé mais limite grimaçant. Elle se massa le bras discrètement, la belle avait de la poigne ma parole.

Les deux femmes s’approchèrent de leur victime sur un signe de l’elfe noir. Ce fut elle qui engagea la conversation avec le bon et bien pesant personnage. Loumé accentuait son déhanché naturel dansante comme un chat d’un pied sur l’autre. Elle avait un sourire séducteur monté haut et un sourire en coin provocateur.

Le « bel » homme regarda alternativement les deux « bela niña » qui l’abordaient. Après la surprise, il prit lui aussi un visage de séducteur. Cette transformation de visage failli faire vomir Loumé tellement cela le rendait laid, pire que laid : immonde. Elle cacha sa grimace en détournant le regard un instant. Ce détournement d’attention lui permit de voir arriver un homme.

Soudain une voix sortit de nulle part, mais pourtant semblait lui appartenir. Surprise, la belle simula le désintéressement et ainsi ne pas faire voir son sentiment. L’animal en chaleur arriva vers Arzhura qu’il semblait connaitre. L’elfe ne lui en avait pas parlée même si c’était le but de son retour au pays des hommes.

Jazz se demanda s’il ne faisait pas tout simplement du serveur. Il pourrait être là pour éviter les meurtres inutiles, faire respecter les règles. D’ailleurs pour accentuer son hypothèse, l’homme commença à prendre la fuite.

Loumé, elle, se demanda si elles pouvaient faire leur besogne devant cette homme, sûrement pas. Elle comprenait que l’homme veuille prendre la fuite, ne voulant être pris entre les feux d’un couple qui se faisait des infidélités. Loumé, voyant leur proie marcher en crabes vers la lumière de la grande rue, donna un coup de coude à Arzhura. C’était à elle de savoir si elles pouvaient continuer ou pas leur boulot, puisque c’était elle qui connaissait cette homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arzuhra
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Date d'inscription : 13/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
4/10  (4/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Mar 29 Mai - 12:04

Le gros balourd semblait être prit au piège. Apparemment sa cervelle de moineau croyait vraiment que les deux belles femmes brulaient de désir pour lui...Ces mâles humains, tous avec le cerveau entre les jambes. Ce qu'ils pouvaient être stupides. Le sourire d'Arzuhra s'agrandit peu à peu voyant que cet immonde personnage était prête à cracher ses pièces sans même le savoir.

C'est alors qu'une voix familière vint lui percuter les oreille comme une brusque rafale de vent. L'elfe noire perdit toute expression souriante et pâlit presque d'entendre cette voix. Elle resta bloquée durant quelques secondes.
Serait il possible que cet odieux personnage ai décider de lui adresser la parole? Etait il assez stupide ou masochiste pour venir chercher les coups? Car la drow aurait reconnut cette voix entre mille : c'était celle de Lord Pyrros, celui qui avait oser la séduire puis la laisser seule au petit matin comme si il avait eu affaire à une vulgaire putain...Elle s'était jurée de lui faire payer cette abomination, ce manque de respect envers sa personne seulement elle n'imaginait pas qu'il serait assez fou pour la déranger dans un moment pareil.

Arzuhra se retourna lentement pour découvrir, sans grande surprise, l'agréable visage de son amant détesté. Elle se contenta de lui envoyer un regard noir lui en disait long sur ses intentions et ses sentiments à l'égard du mage.
Loumé lui donna un léger coup de coude au même moment pour lui indiquer que la proie partait. Il n'était pas question de laisser passer un aussi gros paquet de fric alors elle fit un bref sourire à sa coéquipière et lui dit rapidement :

"Retient le s'il te plait, j'ai une petite chose à régler, je n'en ai pas pour longtemps..."

Aussitôt dit, elle s'avança les bras croisés vers Pyrros sans quitter son regard assassin une seule seconde et sans ajouter un mot. Lorsqu'elle fut arrivée près de lui, elle lui adressa un sourire méprisant puis sa main vint percuter avec force la joue pâle du jeune homme qui prit bientôt une couleur rouge flamboyante après avoir produit un claquement impressionnant.

"Je ne te croyais pas assez stupide pour venir te faire tuer une seconde fois! espèce de sale petite raclure, si je n'avait pas mieux à faire je te rendrais aveugle puisqu'avoir perdu la voix ne te suffit pas!"

Sa haine était remontée d'un seul coup à la vue de Pyrros comme une violente irruption volcanique. Et dire qu'elle s'était donnée à ce lâche, beurk! Elle en avait la nausée rien que de penser lui avoir fait confiance. Ce type était d'un égoïsme impardonnable et il trouvait encore moyen de venir la provoquer alors qu'elle l'avait déjà tuer une fois et qu'il savait très bien qu'elle n'aurait aucun remord à recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lndex.deviantart.com/
Fanguarde
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 10/05/2007

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Mar 29 Mai - 17:45

(Bonjour, je m’incruste mais si vous voulez pas de moi je m’en vais^^. J'ai un problème avec mes messages je suis dsl...)






Je pense que,
comme moi, vous vous êtes tous posé cette question un jour :
« comment font les oiseaux pour voler ?? » Il parait tellement
fou, pour nous pauvre humains qu’un être de chaire et de sang puisse fleureter
avec les nuages, faire la course avec le vent sans aucune difficulté apparente.
Imaginez alors ce que peut en penser un Nain, eux qui n’aiment rien tant que
leurs tunnels frais et obscures. Mais
alors me direz vous, pourquoi nous parler de sa on le sait. Oui vous… sans
doute. Mais lorsque le heu fît apparaître Fanguarde mètres du sol le pauvre
Nain n’en pensa rien moins que le jeu avait complètement été déréglé suite au
bug dont il avait était victime.


Fanguarde se
matérialisa donc dans le jeu sous un ciel bleu, qui ne pouvait qu’inspirer
confiance au nouveau venu… s’il ne s’était pas retrouvé sans rien de solide
sous les pieds et à six-cents mètre
du sol qui-plus-est. Le seul son qui pût sortir de sa gorge fût alors :


*HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!*


Lou avait décidé une chose en choisissant son personnage. Il
l’adopterait comme un nouveau corps pour son âme point. Après tout il vivait la
le genre d’aventure qu’il avait toujours eut envie de vivre. C’est ainsi qui se
dit :


*Réfléchit !! Réfléchit !!*


Mais hélas vous
avez du souvent vous rendre compte vous aussi qu’il est très, mais alors très
difficile de réfléchir lorsque votre vie est en jeu, ce qui ici, était
précisément le cas, il avait beau être robuste sous cette enveloppe charnelle
il ne résisterait pas à cette chute.


*Un parachute !! Voila la solution, il lui fallait un
parachute. Il se souvint alors du troisième sort qu’il avait choisit et se
tâtât le dos. Oui !! Le sac était bien là !! Tout n’était pas
perdu !! Il enleva la bandoulière, le moindre ce ses geste rendu ardu à
cause de la pression qu’exerçait l’air ambiant sur son corps, un vrai météore,
pour peu, il se serait enflammé !! Il serrait alors le sac dans ses mains
et pensa très fort à un parachute. Plus que 200 mètres…


-MIMIMATIE !!


Il sentit alors, sous ses doigts le sac grossir. Ravit, il
se dépêcha de l’ouvrir, il plongea la main dedans et en ressortit…


Un drap…


*Quoi ?? Un drap ?? Ho non… !! (Plus que 100
mètres) Il faudra pourtant bien que sa marche…*


Il sortit entièrement le drap. Pris deux extrémités dans
chaque mains en prenant bien soin de ne pas lâcher son précieux sac et…


Le choc lui fît craquer les articulations, et le claquement
d’une voile qui se gonfle lui fît mal aux tympans mais qu’importe, l’idée
semblait marcher, sa chute se faisait, à chaque instant plus lente.


Ho !! Au
fait !! Je ne vous ais pas dis que le drap été fait de tissus
grossier ?? Je vous demande pardon, car cela chance tout. Je ne vais pas
vous assommer avec des formule mathématiques mais il se trouve que le drap à
été soumit à la force du poids P du Nain ainsi qu’a la force rétroactive de la
masse d’air prise au piège du dit drap ce que nous fait une force d’approximativement…
beaucoup… En tout cas trop pour le drap qui commençait déjà à céder dans un
affreux craquement masqué pour le hurlement du vent aux oreilles de Fanguarde,
qui, pour sa part regardait en bas. Il se dirigeait vers une immense ville dont
il voyait les maisons. Très loin au sommet d’une colline se trouvait un superbe
château qui, tel un berger, semblait surveiller et protéger le troupeau des
habitations. Plus que 50 mètres, 40 mètres, le sac continuait à se déchirer,
diminuant à chaque instant le potentiel de porté de l’appareil. Plus que 30
mètres la vitesse de chute augmentait, Fanguarde, inquiet jeta un regard au
drap. Et il vît que, bientôt il se retrouverait non pas avec un drap mais une
moitié de drap dans chaque main.


Il regarda de nouveau en bas, à un peu plus de vingt mètres
se trouvait une rue sombre, entouré de grandes maisons. Un peu plus loin il
pouvait Distinguer des personnes dans la rue, quatre lui semblait-il. Deux
étaient un peu en retrait la discussion paraissant houleuse et les deux autres
faisait la course, le plus épatant était que le plus ventripotent gagnait. Mais
l’heure n’était pas à la rigolade Fanguarde tombait de plus en plus vite et il
allait bientôt rencontrer le sol, ou plus mou…


10 mètres, cinq mètres… CRACCCCCCCCCCC !!


*Attention en bas !!* cria le Nain à l’adresse de
l’estomac sur patte, mais trop tard l’homme n’eût pas le temps de bouger sa
masse et c’est dans un fracas épouvantable que le nain vînt s’écraser sur la
tête du pauvre homme.


Il ‘est pas
courant de voir un Nain tomber de ciel et Fanguarde, en cette instant précis,
se disait qu’il ne devait pas être un cadeau du ciel. C’et donc avec l’air le
plus penaud qu’il pût prendre qu’il attendit que le deuxième concurrent de la
course les rejoigne. Concurrent qui se révéla être une magnifique Concurrente.
Paraissant, humaine, paraissant seulement car alors que se rapprochait des
détails apparaissaient aux yeux émerveillés de Fanguarde.


Alors il prononça ses mots, mots qu’il regretta à l’instant
même ou ils franchirent ses lèvres :


*J’espère, joli moignon que je n’ais pas interrompu votre
petite course*




(J’espère que j’ai pas floodé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Pyrros
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/11/2005

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Mar 29 Mai - 20:10

(Bienvenue sieur Nain ^^.)

Frottant sa joue endolorie, le Lord rendit son regard à Arzuhra.

"Ho, c'est sûr, ton emploi du temps doit crouler sous les rendez vous de ce genre ..." répondit-il à l'elfe noire d'un ton aigre, dégouté, désignant le gros richard d'un signe de tête.
"Mais si c'est en gagne petit que tu veux vivre ..." Sortie de nulle part, le jeune homme jeta en l'air une poignée de pièces d'or, lesquelles s'échouèrent sur le sol en tintant. Le geste n'avait rien d'amical, clairement provocateur.

"Ne fais pas comme si tu ignorais que je te trouverais si tu revenais à Hamsburg. Aurais-je étais moitié aussi lâche que toi, tu serais déjà morte, une belle lame entre les homoplates. Et se n'est pas l'envie qui m'en manque. Seulement nous avons beaucoup plus à gagner en travaillant ensemble. Ma chère amante."

Il n'avait pas cillé. Les sentiments qu'il éprouvait à son égard se lisaient clairement dans ses yeux. Haine, attirance, rancoeur. Il était sincère lorsqu'il parlait de la voir morte. Par sa faute il avait ... bien des choses en vérité. Il n'avait pas envie d'en faire le compte.

"Alors ? Serons nous alliers ou ..."

A ce moment là, un cri lointain se fit entendre "... aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa"

Levant la tête, le Lord y découvrit un intrigant spectacle. Dans le ciel, un petit personnage semblait se rapprocher à toute allure de la terre. Qu'est se que c'était que ce truc ? Le nain, puisqu'il s'agissait d'un nain, semblait se débattre fougueusement contre un draps, lequel fini par se déployer quelques instants avant de céder, laissant le nain poursuivre sa chute, laquelle laissait présager une fin brutale.

Le craquement qui se fit entendre en fut témoin. Sinistre au possible. Et le nain gisait là, dans le sang de son supplicié. Trouvant encore l'applomb de se montrer poli. Et gaffeur. Une vision assez macabre en fait.
La situation était d'un comique burlesque, en d'autres circonstances le Lord en aurait surement rit de bon coeur. Mais les bouffoneries de l'indésirable risquaient d'ameuter bien des badauds dans le coin. Mais le Lord devait d'abord savoir ce que déciderait Arzhura.

"Il vaudrait mieux ne pas trainer dans le coin. J'ai une chambre pas loin, si vous voulez y venir. Les autorités n'aiment pas les meurtres ces temps-ci, ils deviennent trop frequent avec la lassitude des joueurs enfermés. Une elfe noire ferait une coupable idéale."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loumé
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 12
Localisation : Peut-être devant votre nez. Qui sait?
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   Dim 3 Juin - 9:40

Loumé était là regardant alternativement le Lord et l’imposant personnage. Entre trois changements de regard elle portait un regard interrogateur à sa coéquipière. Celle-ci finit par lui donner une réponse non équivoque. Loumé lui sourit et reprit son air de séductrice calculatrice pour aller pourchasser le bibendum, laissant Arzhura à ses affaires. Elle espéra juste que celle-ci ne prenne pas trop de temps pour ne pas devoir faire le sale boulot.

« Et mn beau monsieur ! Ne vous en allez pas si vite ! Ne vous inquiétez pas, c’est juste une vielle connaissance de ma belle amie. Mais elle ne tardera pas. Qu’avez-vous prévue pour ce soir ? »

Elle avait gentiment attrapé l’énorme et dégoutant monsieur et s’était placé devant lui pour lui éviter toute fuite. Il n’avait pourtant pas l’air tranquille.

« Rien … euh … mais, enfin, une connaissance du genre quoi ? … Hein, n’a-t-elle pas dit tuer ? »

« Oh, si mais, ce n’est qu’une expression. Cette un escroc, un malfrat de la pire espèce, il l’a humilié, normal qu’elle est une rancœur envers lui pour dire ça. Ne vous inquiétez pas. Elle ne tardera pas. Les elfes ont un sacré sens de l’honneur. »

Heureusement le reste avait été prononcé trop pas pour que la victime entende. Les mots de Loumé s’emblèrent le rasséréné car il retrouva son sourire écœurant de séducteur. Loumé de nouveau dégoutée se força à sourire avec hypocrisie. L’homme regarda l’elfe donner une baffe au Lord. Loumé allait encore justifier ce geste mais le gros personnage fut plus rapide et la surprit. Il se retourna vers elle avec ce même sourire et lui dit :

« Oh, elle a du caractère la belle. Une elfe vous dite ? »

« Oui, et moi je suis une nymphe, et vous allez bientôt y goutter. »
lui susurra-t-elle à l’oreille, croisant ses bras autour de son massif cou.

Elle esquiva ses mains qui voulaient lui saisir les hanches en lui faisant le tour, se retrouvant dans son dos. Elle entendit juste l’avertissement vertical qui leur atterrissait dessus. Mieux placé que la victime, elle put dans un bond animal de créature des forêts se pousser de la scène pour e pas … se faire éclaboussé. La jeune femme était plaquée contre un mur, hors de porté. Haletante face au massacre dont elle venait d’être spectatrice, elle ne comprit pas ce que baragouinait le nain. Jazz lui ne put s’empêcher de pensée que le jeu ne faisait vraiment pas attention à ses PNJ, peut être que le gros monsieur renaitrait quelques rues plus loin pour éviter que la population de la ville des humains diminue.

Loumé s’approcha du nain, marchant sur son drap pour ne pas se salir. Elle était un peu ahurie mais reprenait peu à peu ses esprits. Elle comprit le bien fait de se nain, elle n’aurait pas à tuer. Elle décrocha la bourse pleine à craquer qui pendait à la ceinture de l’homme inerte.

« Bonjour monseigneur Nain. Et bien, je crois que tu fais parti du coup maintenant. Viens, faut se barrer. »

Disant cela, elle lui tendit la main pour l’aider à ses dépêtrer des draps. Ceci fait, Loumé invita le nain d’un geste à la suivre et courut vers l’étrange couple. Elle n’avait pas entendu ce que venait de dire le Lord et précipita la réponse de Arzhura sans le vouloir :

« Il ne faut pas trainer ici maintenant. On fait quoi ? Je crois qu’on a recruté un nain dans l’équipe. Quel est votre nom ? »

Question déplacée dans l‘instant, mais cela sellerait les bases de leur épopée.

[fiouf, ça y est. Désolée du retard]


(Suite de l'aventure à Hamsburg : "les forces obsucres nous assiègent !"...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée sur la grande place   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée sur la grande place
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René
» CUIRASSES, ARMURES ET BOUCLIERS
» [Festival du Feu] - La Grande Place
» Oy Oy Oy ! Elle est grande la place ! [ Hiroki et Alexei ]
» T'es mal placé dans la chaine alimentaire pour faire ta grande gueule, pigé ? [ Avec tout l'amour d'Heather, Joaquim ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trepalovia :: Connection au Serveur :: Le monde de Trepalovia :: Le Vieux Grimoire-
Sauter vers: