Trepalovia

La vie n'est qu'un jeu... Mais quand celui-ci se transforme en cauchemar, les esprits s'éveillent
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une auberge parmi tant d'autres (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mer 8 Nov - 13:30

===> Lac Belamor

Leviaz s'amusait de ce que le jeu faisait. Il était Drow, et par cela, bien conscient d'être mal vu par beaucoup de personnes. Mais là, chez les Nains, c'était encore plus drôle de voir de tels airs embêtés. Gênés par sa présence.

Ambre aimait beaucoup son personnage. Les quelques temps de marches, d'intrusion dans des caravanes pour se faire conduire discrètement sans payer quoi que ce soit... Elle n'aurait jamais pu faire ça, dans la réalité. Elle n'aurait jamais pu s'amuser autant.

Cependant, elle trouvait que cela faisait un moment que Leviaz n'avait pas cherché une vraie compagnie. Quelque chose d'agréable. Un jeu aussi. Etait-ce elle, ou Leviaz, qui se sentait si frémissant à chaque fois qu'un pari, ou qu'un simple jeu pour enfant était proposé ? Question de maigre importance, puisqu'ils n'étaient plus qu'un, Leviaz et elle.

Alors que le Drow entra, les regards dégoûtés se posèrent sur lui, et il alla s'installer à une table, en demandant de l'hydromel à un Nain bien gras et bien puant, qui devait servir d'aubergiste. Inutile de souligner que cela fut très mal pris, mais le client est roi, après tout.

Il y avait un type avec une belle armure, à la table d'à côté, qui tournait le dos à Leviaz. Intéressant. Le Drow tendit la main, et, tout en posant ses pieds sur sa table, tenta de voler la bourse de l'Humain. De son autre main, il sortit un jeu de cartes de sa sacoche, en espèrant que quelqu'un le voie... et décide de jouer avec lui.

(HRP : un pitit PNJ ? Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 12 Nov - 9:47

(le pet-haine-j’y arrive !)

Sedna Al’Kentil, Drow, belle et voleuse de son état, faisait partie de ces nombreux joueurs qui s’étaient à tel point enfouis dans leur personnage qu’ils avaient oublié qu’ils étaient à l’origine des humains. L’elfe noire avait tôt fait de repérer le nouvel arrivant. La compagnie de ces nains grassouillets lui déplaisait assez, d’autant plus qu’en la méprisant, ils n’en perdaient pas moins un peu de temps à la reluquer. Et le drôle d’humain qui lui avait donné rendez-vous dans cette auberge n’arrivait apparemment pas. Aussi la belle femme commençait elle à s’ennuyer un peu.

Si le geste de Leviaz passa inaperçu pour l’espèce de chevalier à moitié ivre qui dormait sur sa table, et certainement pour le reste de l’assemblée, qui n’aurait sinon pas toléré qu’un Drow ose détrousser un étranger dans une auberge naine, et crasseuse comme toutes les auberges naines, soit dit en passant, il n’échappa pas au regard perçant de la dame. Celle-ci se contenta de sourire légèrement. Bon, l’autre ne se débrouillait pas trop mal, mais ce n’était pas non plus un professionnel… Pas comme elle, en tout cas… Mais ce jeunot pourrait peut-être apprendre…

Alors qu’un des nains se levait pour lui proposer elle ne savait quoi, la dame noire fit de même, et, de sa démarche souple et voluptueuse, s’approcha sans hésiter de la table du Drow. Le jeu de cartes, en plus de tout ce qu’elle venait d’observer, avait fini par la décider. Elle prit place avec un certain sans-gêne en face de Leviaz, croisant ses jambes interminables, un fin sourire aux lèvres.

« Alors… tu as une mise interessante à proposer ? »

Nouveau sourire. On allait corser le jeu. La femme tapota sur l’épaule du soldat, qui grogna en se retournant, l’air mal luné. Mais une œillade de la voleuse eut tôt fait de le dérider.

« Vous jouez avec nous ? »

Comment résister à cette voix suave ? Avec un haussement de sourcil interessé, Edan, car tel était son nom, se retourna sur sa chaise, et se mit à califourchon, malgré son imposante armure, afin de pouvoir observer la tablée. D’un geste de bras impérieux, il fit signe à l’aubergiste , qui grogna, grommela, et ronchonna. Cependant, trois imposantes chopes finirent par se matérialiser sur la table.

« Bon, à quoi vous jouez, les jeunes ? »

Le guerrier possédait une voix grave, un peu rustre, mais il devait avoir un bon fond… Enfin, Sedna espérait cela pour son congénère, car lorsque l’humain se rendrait compte qu’on lui avait chippé sa bourse… Mais cela mettrait un peu de piment dans cette soirée mal commencée.

Sans répondre à la question de l’homme, elle haussa un sourcil, et de ce geste, invita Leviaz à s’exprimer. Elle avait déjà pris beaucoup d’initiative, à ce petit de décider…

(bon j’espère que ça te conviendra, j’en profite pour expérimenter une idée de personnage, si ça ne te dérange pas, sinon, j’éditerais)

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 17 Déc - 18:59

Pour la premire fois, Ambre se sentit réagir différemment de son personnage. Lui avait eu le droit à un frémissement en voyant une aussi belle de ses congénères, mais elle se trouvait sur ses gardes. Ce genre de filles n'était pas des plus recommendables.

Mais aucune réaction ne fut visible, à part une esquisse de sourire. Il ne fallait pas non plus pousser. Elle prenait trop ses aises. Et lui croisait les bras, avec un air des plus neutres.

Surtout qu'elle... qu'elle...

Il arqua un sourcil, une inquiètude brillant dans le fond de ses yeux : elle venait d'appeler le chevalier qu'il avait détroussé, pour lui proposer de jouer. Et... ce n'était pas une bonne idée. Du moins de son point de vue.

Et pourtant, ce frisson qui le prit, cette adrénaline, il adorait cela. Tout à fat. Il prenait bien plus de plaisir dans cette situation qu'en aurait prit n'importe quel autre mâle dans un lit avec la créature féminine en face de lui. Leviaz préfèrait jouer.

L'Elfe Noir déposa la bourse de sa victime sur la table.


-Je vous propose de jouer ceci.

Et là, c'était encore mieux que de frôler les cartes du bout de ses doigts. Ses doigts fins glissaient sur la bourse, pour la laisser seule au centre de la table. Le Drow les tordit, les glissa l'une sur l'autre, en fixant les deux personnes présentes, l'une après l'autre.

-Ne misez rien. Après tout, le vainqueur gagnera cette bourse. Etes-vous tous d'accord ?


Bien, là, c'était au hasard de décider. La partie se jouait surtout entre Leviaz et Sedna. Il le sentait : c'était comme un pari. Le chevalier était-il, ou non, en état de comprendre qu'il se faisait rouler ?

Ambre, ou Leviaz. Certainement les deux... Bref, il pensait qu'Edan était un peu trop atteint par l'alcool. Et s'il se trompait, il aurait le droit à un mauvais quart d'heure. Qu'importe ?

Les jeux sont faits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 24 Déc - 15:58

La belle Sedna sourit devant le sang froid qu’affichait celui dont elle pensait d’hors et déjà prendre sous son aile, s’il sortait vivant de cette partie. Elle n’éprouvait aucun remord à le confronter à une telle situation. C’était sa forme de jeu à elle. D’autant plus que le jeunot avait l’air plutôt satisfiat de ce qu’il venait de faire.

« Moi ça me va ! » murmura-t-elle en le fixant dans les yeux, une étrange lueur de moquerie dans le regard. « Et vous, Monsieur le Chevalier ? »

Celui qu’elle venait d’interpeller regarda la bourse, haussa un sourcil, comme si’l essayait de se souvenir de quelque chose, mais n’y parvenait pas. Finalement, juste un peu trop imbibé pour retrouver le fil de ses pensées, il grommela et hocha la tête, s’attardant un peu à détailler la demoiselle assise à côté de lui.

La Drow eut un sourire indulgent, et finalement, goûta le contenu de sa choppe, sans quitter son congénère des yeux. Elle aimait le tour que prenaient les choses. Ca risquait d’être très, très intéressant. Autant pour la somme non négligeable qui était en jeu, que pour la situation en elle-même. Non, vraiment, cette soirée était loin d’être ratée. Et elle serait encore plus agréable si… si…

« J’ai une idée. Corsons encore un peu le jeu, voulez-vous. Si l’un de vous deux gagne, disons que je suis prête à lui accorder… un peu de mon temps… »

Pour Edan, il n’y avait là qu’une allusion à une nuit quelque peu mouvementée. Mais de toute façon, il y avait si peu de chance que ce soit cet humain qui gagne, que Sed’ ne prenait pas un gros risque. Et pour ce qui était de l’autre Drow… s’il prenait sa proposition au sens propre, il était assez mignon pour rendre le moment en question agréable et sinon… elle pourrait peut-être lui apprendre deux ou trois choses. Il l’intrigait, ce petit. Vraiment…

« Et si jamais je venais à remporter la partie… j’imagine que je serais en droit de vous demander un service quelconque… »

La jeune femme ne s’attarda pas sur ce qu’elle pourrait bien demander. Le simple fait de voir le chevalier en train de baver suffisait à lui donner envie de rire. Finalement, après avoir reprit une lampée de sa boisson, qui commençait à lui monter un peu à la tête, elle invita Leviaz à commencer la partie.

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 31 Déc - 2:37

Leviaz était gentiment en train de boire une gorgée de sa bière, lorsqu'il entendit la Drow faire une proposition assez audacieuse. Et encore, c'était un euphémisme. Manquant de s'étrangler avec sa chope, il releva le regard sur Sedna. Ne venait-elle pas de proposer d'être la partie la plus intéressante de la mise ?

Ambre, derrière son personnage, frémissait par rapport à ce qu'il se passait. Leviaz échappait totalement à son contrôle. Enfin non, pas totalement. Elle parvenait encore à diriger son besoin de jouer avec les cartes. Mais pas le désir masculin qui pointait son nez. Il ne fallait pas que cela se voit, non plus...

L'exercice était très difficile. Et au final, Sedna se voyait gratifiée d'un regard plutôt encourageant, quant à la suite de la soirée...


-Alors j'ai tout intérêt à gagner... pour éviter d'avoir quelque chose à devoir à qui que ce soit.

La deuxième partie de la phrase semblait plus prononcée par le côté "féminin" du personnage. Ambre tentait désespérément de reprendre le contrôle total de Leviaz, mais c'était impossible. Piqué dans un amour propre de joueur de cartes, autant que dans celui du mâle qui voudrait s'amuser un peu avec une belle créature, le Drow battait le jeu méthodiquement.

Pour la joueuse, le gain de la partie pourrait simplement consister en un échange de connaissances. Il fallait réellement être soûl pour ne pas voir en Sedna une voleuse. Ou du moins quelqu'un qui s'y connaissait un peu dans ce jeu.

Edan, lui... Lui, il était sa première victoire. Elle avait risqué gros en montrant ce qu'elle lui avait volé, mais comme Leviaz s'en était sorti, elle n'allait pas se plaindre. Loin de là, même. C'était réellement un premier pion gagné, au nez même de Sedna.

Il ne restait plus qu'à la battre à plate couture. Et désormais, la joueuse comme le personnage étaient déterminés à une telle chose... même si ce n'était pas pour les mêmes raisons...

Les cartes furent distribuées, puis, d'un coup d'oeil vers Sedna, il tenta de juger ce qu'elle pouvait faire. Edan était certainement incapable de se rendre compte qu'ils allaient, à coup sûr, tricher. Quand on ne reconnaissait pas même ses affaires, on ne pouvait pas aller jusqu'à observer les moindres mouvements des mains des autres participants.

Enfin, il n'était pas bête au point de tricher avant de voir ce qu'il avait dans son jeu... Et le "destin" semblait plutôt avantageux sur ce sujet. La donne lui était plutôt favorable... et puis...

Un raclement de gorge, et le voilà qui penait une nouvelle gorgée de bière.

Après tout, le jeu serait encore meilleur, si, avec sa donne, il osait justement ne pas tricher. Etre honnête, mais déjouer les éventuels gestes de tricherie de la part de la Drow en face de lui. Peut-être était-elle honnête. Si c'était le cas, il lui faudrait beaucoup de chance pour le battre... et si elle était malhonnête, c'était à lui de damer son pion.

Hum, douce montée d'adrénaline, encore une fois. Ce frisson dans son dos. Sérieusement, ce n'était pas la peine qu'elle se propose comme gain à ce jeu. Il se sentait déjà dans un état peu recommendable pour la gente féminine. Comme si le simple fait de jouer, était une façon comme une autre d'atteindre la jouissance, rien qu'en plongeant son regard dans celui de Sedna, et en glissant ses doigts sur ses propres cartes...


-Je suis prêt...

Cette douce phrase le jetait dans un précipice, les yeux bandés, tel un condamné à mort. Oh, bien sûr, il se doutait bien que quoi que fasse la Drow, quelle que soit la fin de cette partie, cela serait mieux que de mourir... Mais il aimerait tellement avoir... plus. Il voudrait gagner...

Et jouir de cette victoire. Tout comme Ambre voudrait tirer quelques secrets à cette Sedna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mar 2 Jan - 16:50

Au regard que lui lança Leviaz, la Drow ne put retenir un semblant de sourire victorieux, tandis que le chevalier, qui pour une fois semblait attentif à quelque chose, fronça les sourcils d'un air désapprobateur. L'Elfe Noire l'ignora, et s'appliqua à observer son jeu, qu'elle s'empressa de ranger de manière méthodique, de ses mains prestes aux mouvements si rapides qu'elles ne laissaient rien voir des cartes qu'elle tenait. Si Sedna avait un mauvais jeu, elle ne le montrait pas, son beau visage s'étant fermé dès que son vis-à-vis avait commencé à distribuer les cartes.

Elle ne savait pas si Leviaz serait assez malhonnête pour tricher. Mais c'était un Drow, après tout, et elle savait ce que celà signifiait. Aussi se fit-elle à peu près les mêmes réflexions que son congénère sur la tricherie, et sur la manière dont elle aborderait cette partie.

Sedna aimait jouer, mais pas comme Leviaz. Elle était provocante, aimait gagner, et prenait un grand plaisir à mettre ses nerfs (et par-là même ceux des autres) à l'épreuve. Mais elle ne ressentait ni ivresse ni excitation, simplement le vif plaisir de jouer un tour à ce gros balourd d'humain, et de mettre au défi ce petit Drow particulièrement craquant.

Drow qui venait de plonger ses yeux dans le regard impassible de la demoiselle, pour annoncer finalement qu'il était prêt.

"J'espère bien" répliqua-t-elle, un bref sourire dont on ne savait pas trop ce qu'il pouvait signifier apparaissant subrepticement sur son visage.

Elle hocha la tête à son tour, signifiant qu'elle désirait commencer la partie.

Edan, dont la tête commençait à sérieusement tourner, fit un effort pour grogner un "j' suis prêt" pas exceptionnellement convaincu.

La Drow, décidant de prendre l'initiative, attrapa une première carte entre deux ongles parfaitement manucurés, avant de la retourner sur la table, mettant au défi son adversaire de trouver mieux.

SON adversaire. Bien qu'Edan soit là, il était plus victime qu'adversaire. Que pouvait bien faire un humain complètement imbibé contre deux Drows à l'esprit particulièrement tortueux? Sa présence pimentait le jeu, mais Sedna savait qu'ils n'avaient rien à craindre du chevalier.

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mar 2 Jan - 21:58

Leviaz était dans un tel état d'ivresse, autant donnée par le jeu que par sa bière, qu'il ne savait plus très bien combien de cartes il avait posées...

C'était certainement sa joueuse qui lui donnait cette impression, là, d'avoir chaud. Un Elfe, même Drow, ne ressentait ni le froid ni la chaleur, en temps normal. Mais lui, il fut pris d'une bouffée torride, et retira sa tunique, pour ne plus être vêtu que d'un débardeur de couleur ivoire, qu'il se surprenait à trouver vierge de toute trace de sueur.

Bien, il était simplement dans la transe du jeu, en réalité. Tout allait pour le mieux.

Il était de ces joueurs maladifs, qui étaient prêts à jouer leurs vies. Il tenait cela de sa joueuse. Ses doigts se déplaçaient sur les cartes avec une agilité et une grâce presque féminine... Et ses yeux, contrairement au reste de son corps qui suintait l'indifférence, brillaient d'une force presque trop sombre...

Leviaz caressait ses cartes avec cette même douceur que celle qui permettait de déposer de l'amour sur le corps d'une femme. Etait-ce là une annonce de ce qu'il pourrait faire à Sedna s'il gagnait ? A moins que cela ne soit une simple habitude, une simple folie qui le prenait dès qu'il jouait.

Lentement, il releva ses yeux de son jeu, pour observer l'état de la partie. Edan n'avait pas fait preuve de beaucoup de chance, ni de stratégie, puisqu'il n'avait pas gardé longtemps les atouts de son jeu. Maintenant le chevalier était désarmé... enfin, question jeu de carte, évidemment. S'il avait été sobre, il aurait peut-être pu s'en sortir sans cartes importantes, mais il n'était pas en état de le faire.

Sedna, par contre, demeurait toujours aussi dangereuse. S'il avait bien calculé, il restait un valet et une dame dans les cartes de la jeune femme. Et lui avait un roi et une dame. Elle menait d'un point... S'il parvenait à opposer les bonnes cartes contre la Drow, il pourrait gagner deux points. Au pire, ce serait ex aequo... ce qui n'était pas bien réjouissant.

Tricher et se retrouver avec deux rois était particulièrement tentant. Il lui suffirait d'un geste vague, et il récupèrerait cet atout dans sa poche, pour battre sans problème Sedna... Mais...

Mais cela retirerait tout l'intérêt, et le côté jouissif de la partie. Il devait gagner. Et il le ferait en toute honnêteté.

Son regard se perdit un instant dans celui de la Drow. Il lui sourit doucement, avec une certaine chaleur, en se demandant ce qu'elle allait choisir, elle, comme carte. Il ne leur restait plus que deux cartes chacun, et la partie serait déterminée à ce coup-là.

Doucement, il prit son roi, et le posa face cachée, attendant qu'Edan et Sedna fassent de même avant de retourner sa carte...

Et il se mit sur ses gardes. Si Edan comprenait qu'il avait la capacité de gagner, lui, le Drow, il pourrait très bien s'énerver. Les hommes imbibés d'alcool pouvaient être dangereux, lorsqu'on leur prenait femme et or...

Et Leviaz comptait déjà prendre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 7 Jan - 15:59

Sedna se sentait tendue. La partie allait s’achever. Elle allait gagner… A moins que… Si elle se rappelait bien, un roi n’était pas sorti. Et elle était presque certaine que ce n’était pas l’humain qui l’avait. Il jouait si mal depuis le début qu’il ne devait pas avoir un bon jeu.
En jetant un coup d’œil discret à ses cartes, elle se rendit compte qu’en

effet, il n’avait plus rien d’important dans son jeu. Donc c’était Leviaz qui possédait ce fichu roi… Qui risquait fort de lui coûter sa victoire…

D’un autre côté, était-ce si important de gagner ? Pour son honneur bien sûr, mais encore ? Ne pouvait-elle pas sacrifier une victoire aux beaux yeux de son vis-à-vis ?

Perplexe sans le montrer, la belle Drow hésita. Jusqu’alors, elle n’avait pas triché… Et apparemment, Leviaz non plus. Apparemment. En tout cas, ses yeux vifs n’avaient pas lâché les mains de son congénère. Et maintenant…

Sans plus réfléchir, elle posa une carte au hasard sur la table. Ses deux compagnons également. Et Sedna sut qu’elle venait de perdre, en même temps qu’Edan, qui réalisait dans son cerveau alcoolisé qu’il n’avait jamais eu aucune chance. Sans rage ni abattement, la demoiselle déposa lentement sa dernière carte sur la table, face visible. Elle savait accepter d’être battue, si le vainqueur était quelqu’un qui en valait la peine. C’était présentement le cas, et elle savait que la victoire se jouait à si peu que ce n’était pas bien grave.

Edan, par contre, commença à s’énerver, comme Leviaz l’avait prévu. Se faire battre à plate couture par un petit gringalet à la peau noire, c’était trop pour lui. Alors qu’il commençait à faire craquer ses doigts d‘un air menaçant en se levant, tout en grommelant des paroles où surgissait régulièrement les mots : " morveux, écraser " et " vermine ".

Heureusement, la Drow avait elle aussi anticipé. D’un geste gracieux comme celui d’une danseuse, et presque invisible (on aurait presque dit qu’elle n’avait fait qu’éfleurer de la main la nuque du chevalier), elle lui enfonça dans le cou un minuscule poinçon enduit d’un liquide paralysant et soporifique, à peine sortit de sa manche. Piqué par ce qu’il pensait être un moustique ou une autre sorte de parasite (chez les nains, l’hygiène n’était jamais au beau fixe), le chevalier glissa la main vers sa nuque, mais n’eut pas le temps de retirer la petite pique. Déjà, il s’effondrait sur la table.
Les nains, en voyant cela, grognèrent, et toute leur antipathie envers les Drows remontèrent à la surface. Vive, amusé par l’action qui se présentait devant eux, Sedna évita un premier projectile (un verre, que le propriétaire avait vidé le plus rapidement possible avant de le lui balancer), et se dirigea vers la sortie :

" On ferait mieux d’y aller, j’te laisse régler l’addition ! "

Déjà, elle s’était engouffrée à l’extérieur, en espérant que Leviaz ne se ferait pas assomer avant d’atteindre la sortie. Mais de toute façon, elle n’allait pas plonger en plein milieu de la rixe pour l’aider. Déjà, la clameur l’avertissait que les nains qui s’étaient pris des projectiles ne leur étant pas destinés les renvoyaient à leur " propriétaire ", et qu’une bagarre générale venait d’éclater, aucun des clients ne pensant plus à la poursuivre.

Agile et souple, elle n’eut aucune difficulté à se percher sur le toit de la bâtisse, afin de guetter la sortie de son compagnon de jeu.

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mar 16 Jan - 12:20

Comment ne pas avoir peur pour sa vie, alors qu'un être massif tentait de vous attaquer, pire, même, de vous faire payer sa défaite ? Après tout, ce n'était pas tant sa faute que celle du hasard, à Leviaz. Et c'était certainement ce qu'il aurait dit au chevalier, si celui-ci n'était pas aussi ivre que colèrique... et dans les deux cas, c'était presque un euphémisme.

Cependant, Sedna offrit de l'aide au vainqueur de la partie. Elle aurait très bien pu ne pas le faire, après tout. Mais non, elle avait mis hors d'état de nuire le chevalier pour... pour leur mettre à dos toute une taverne de Nains. Autrement dit, les lieux devenaient de moins en moins accueillants. Voire même plutôt hostiles.

Sedna avait l'air de bien s'en sortir. Elle était très bonne pour la fuite, même. C'était quelque chose d'on ne pouvait plus attirant pour le voleur. Il fallait bien l'avouer, après tout : le jeu, une fois gagné, n'avait plus aucun intérêt, et il n'en gardait pas de trace de fierté. Non, il n'en ressentait même pas, de cette joie d'avoir mis à ses pieds deux adversaires.

Après tout : un autre jeu avait déjà pris le pas sur le premier. Désormais, il fallait survivre. Être capable de quitter les Nains pour arriver au dehors. Et la première chose à faire était... de se dépècher.

Il sortit comme il pouvait de la mêlée, car c'en était une, désormais. En effet, les Nains commençaient même à se battre entre eux. Sympathiques personnages...

Et voilà le Drow qui sortait par une fenêtre, et se hâta de monter sur le toit, pour éviter d'être rattrapé. Car après tout, jamais au grand jamais on avait vu un Nain être capable de quitter le sol pour grimper. Et cette fois-là ne semblait pas faire exception à la règle.

Un soupir, un froncement de sourcils, et le voilà qui observe sa main droite, blessée par un éclat de verre. Il aurait aimé s'en sortir mieux, mais n'en avait pas réellement eu la chance. En réalité, l'Elfe Noir était d'un niveau trop faible pour se sortir sans encombres de cette situation. Seule lueur d'espoir sur la soirée : il avait beaucoup de chance.

De la chance ? Il se tourna, pour voir à ses côtés la jeune femme qu'il avait battue aux cartes, et qui lui avait proposé de... d'être le gain. A noter que sa poche un peu trop rebondie montrait bien que comme tout Drow qu'il était, il n'avait pas osé oublier la présence de l'argent dans cette affaire. Ceci dit, désormais, il avait une autre part du gain en face de lui, tout aussi intéressante...


-C'était une excellente partie. Dommage que je ne m'en sorte que blessé.

Peut-être fallait-il changer d'endroit. Les Nains étaient très bêtes, certes, mais tout de même, peut-être pas au point de ne pas regarder en l'air. Quoique, il ne savait pas jusqu'où un Nain pouvait voir. Certainement pas aussi bien qu'un Elfe...

Voilà le voleur qui s'approchait de sa "captive", avec un sourire malicieux, et lui dit :


-Alors, à quoi ai-je le droit, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Sam 27 Jan - 20:54

Enfin, après un moment qui lui semblait une éternité (elle avait faillit totalement abandonner le jeune home à son sort), Sedna vit enfin Leviaz grimper sur le toit, et se retrouver à ses côtés. Elle nota la blessure, et sa poche rebondie. Un Drow qui n’était pas avide d’or n’était pas un véritable Drow, tout le monde savait ça.

Son congénère la jaugea d’un air amusé, avant de demander:

-Alors, à quoi ai-je le droit, maintenant ?

Sourire légèrement cynique, qui venait se poser sur le sensuel visage de la damoiselle:

« Un pansement, ça te va? »

Même si elle se moquait un peu de son compagnon, le laissant « mariner », alors qu’elle pensait savoir à peu près ce qu’il avait en tête, la jeune femme préférait en effet que Leviaz soit soignée au plus vite. Pas qu’elle possède une quelconque compassion, mais s’il était blessé, il risquait de devenir un poids pour elle. Et ç’aurait été dommage qu’elle se mette à considérer un individu aussi… intéressant comme quelqu’un de gênant, n’est-ce pas?

Son sourire s’agrandit, tandis qu’elle s’approchait de Leviaz, afin d’examiner sa blessure et de lui faire un bandage à l'aide de tissus que, par prudence, elle gardait toujours sur elle, lui offrant ainsi (volontairement ou non) , une magnifique vue plongeante sur son décolleté.

- Tu t’en est pas mal sorti, pour un débutant…

Nouveau sourire, puis regard circulaire. A l’intérieur, les gueulements des nains commençaient à s’apaiser, à mesure qu’ils s’assommaient tous méthodiquement les uns les autres.

- Tu viens? J’ai une planque par là-bas… on pourra… discuter…

Sans attendre la réponse, la Drow se mit à sauter de toits en toits, se mettant en devoir, de sa démarche souple et féline, de traverser une bonne partie de la ville. Pas une seule fois elle ne se retourna pour vérifier que « son vainqueur » la suivait. Ce n’était pas son problème, même si elle avait hâte de voir ce qui devait se passer ensuite. Enfin, ils parvinrent à une sorte de vieille maison à deux étages, passablement délabrée, dans laquelle Sedna s’introduisit par une fenêtre gardée entrouverte. Enfin, elle s’assit sur un matelas qu’elle prenait soin de protéger de la vermine et de l’humidité, ses yeux brillant légèrement dans la pénombre, pendant qu’elle attendait de voir si Leviaz se déciderait à arriver.

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Dim 28 Jan - 22:29

Il ne s’attendait pas à cela. Non, sincèrement, Leviaz ne s’attendait pas à recevoir des soins, ne serait-ce qu’un instant. Alors que, pourtant, elle avait intérêt à s’en aller et à le laisser en plan, le Drow vit que Sedna préférait le soigner en lui offrant une vue que… que tout homme normalement constitué ne pouvait pas refuser, et qu’il prenait soin d’accueillir au creux de son regard.

-Débutant ? Cela veut dire que vous vous y connaissez plus que moi…

C’était la première fois qu’il lui adressait la parole, et il utilisait un « vous » qui semblait être plus qu’une simple marque de politesse. Au contraire, cela prenait un ton presque sensuel dans la bouche du Drow.

Et elle se leva, forçant le jeune homme à arracher son regard de ce corps si attirant. Il se redressa à son tour, se mordit vaguement la lèvre, et la suivit sur les toits, bien qu’elle prenait un peu trop de vitesse à son goût. Leviaz se devait de la suivre, autant parce qu’il sentait une attirance non négligeable pour la Drow, que parce que sa joueuse voyait là une parfaite occasion de s’entraîner, et peut-être d’y gagner plus qu’une simple bourse d’or.

Alors il entra dans la pièce, et posa son regard sur la jeune femme, avec cet air malicieux, presque conquérant. Il s’était un peu fatigué à la course, mais s’en remettrait certainement très vite.

Leviaz s’installa à son tour sur le lit, et soupira :


-Je… en théorie, il est désormais de mon droit, sur votre parole, que de vous demander quelque chose… Mais…

Il fit craquer les jointures de ses doigts.

-J’avoue que l’idée de ne plus être « débutant » m’intéresserait particulièrement. Cependant il est tard, et… et j’avoue que la nuit…

Bon, et bien, tant pis, il venait de perdre toute son éloquence, du coup, il avait un autre moyen de se faire comprendre. Il approcha sa main du visage de l’Elfe Noire, puis la força, dans une caresse autoritaire, à s’avancer vers lui, pour qu’il puisse l’embrasser de ses lèvres chaudes…

Bien sûr, n’étant pas du tout habitué à faire cela, le Drow était particulièrement hésitant, et malhabile. Et pourtant… pourtant il avait l’air de prendre plaisir à ce baiser, et frémissait de sa propre audace, avant de se retirer légèrement, en baissant les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Au fond de la Toile
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mar 30 Jan - 20:10

Il entra dans la pièce, au moment même où Sed’ commençait à croire qu’elle l’avait semé. C’eut été dommage, en un sens. Une moue à la fois boudeuse et ironique répondit au fait qu’il s’installe près d’elle. Bon, de toute façon, il avait le choix entre le matelas et le sol relativement poussiéreux (les journées fort chargées de la Drow ne lui permettant pas de faire souvent le ménage).

L’Elfe Noire resta immobile, écoutant sans mot dire le babillage de moins en moins assuré de son compagnon. Et bien quoi? Il allait donc rester là à discourir? Elle pourrait, certainement lui apprendre aussi quelques petites choses sur l’art de l’éloquence… Mais il était trop mignon pour s’éterniser sur le sujet à cette heure tardive de la soirée.

D’ailleurs, Leviaz, à court de mot, sembla prendre enfin une décision. Il attira Sedna contre lui, un peu de force il faut bien l’avouer. Celle-ci demeura de marbre tandis que les lèvres du Drow cherchaient les siennes, s’amusant de ne pas lui rendre les choses faciles. C’était un nouveau jeu qui commençait, et elle ignorait si son partenaire en connaissait les règles. Un sourire paresseux étira ses lèvres brunes, avant qu’elle ne se décide à répondre au baiser. Elle n’avait pas l’habitude de servir de « prix » à un jeu, mais manifestait tout de même plus d’assurance que Leviaz, qui mit assez rapidement fin à l’étreinte, laissant la jeune femme quelque peu… sur sa faim. Mais patience. Elle avait tout le temps de gagner… sa partie à elle.

Elle laissa courir ses doigts sur la joue de l’Elfe Noir, pensive. Il avait l’air si…timide, à présent qu’il n’avait plus ses cartes dans les mains. Il n’avait pas l’air de vraiment savoir ce qu’il voulait, et Sedna n’était pas là pour le forcer. En fait, sa posture était plutôt ambiguë. Elle avait lancé pas mal de sous-entendus au cours de la soirée, avait accepté d’être la récompense de Leviaz pour avoir gagné à un jeu, mais à présent, avait plutôt l’impression que c’était elle qui se trouvait en position de force, ce qui n’était évidemment pas pour lui déplaire.

Décidant de mettre fin aux tergiversations du Drow (ils n’avaient pas toutes la nuit! Enfin si, mais peut-être pas pour la passer à se regarder dans le blanc des yeux), elle lui releva doucement le menton, avant de l’embrasser de nouveau, plus longuement, cette fois-ci. Une de ses mains, d’humeur vagabonde, alla se poser dans le dos de son compagnon, tandis que l’autre, joueuse, s’amusait avec les boutons de sa chemise (tu veux bien qu‘on dise qu‘il en porte une?^^), jouant avec sans pour autant les ouvrir, attendant de voir comment réagirait Leviaz.

_________________
"Vous êtes en mon pouvoir... Pour toujours et à jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trepalovia.actifforum.com
Leviaz d'Opale
Âme en peine
Âme en peine
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2006

Feuille de personnage
Description:
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Jeu 1 Fév - 12:39

Leviaz avait l'air un peu tendu, soudainement. Effectivement, dès qu'il sortait du jeu, il n'était plus aussi à l'aise. Tout simplement parce qu'il arrivait sur un terrain dont il ne connaissait pas du tout les règles. Mais parlons-nous de Leviaz, ou de sa joueuse, Ambre, qui était non seulement paniquée de se retrouver dans une situation qui lui échappait totalement, et qui ne voulait pas non plus subir ce genre de choses.

Bien sûr, elle jouait un personnage masculin. Bon, elle ne se mentirait pas sur le fait qu'elle l'avait notamment choisit parce qu'il était plutôt mignon, et même très charmant, dans cette apparence, et que de toutes manières, les êtres féminins dans les jeux vidéos avaient, en général, peu de vêtements... Bref, elle avait préféré jouer un homme.

Le problème, c'était qu'elle ne se doutait pas qu'elle pouvait se retrouver enfermée dans ce personnage. Elle ne se doutait pas non plus que dans un jeu, les personnages pouvaient ressentir la notion de "désir". Alors se retrouver là, dans cette apparence qui se détachait peu à peu de ses propres envies, qui même oublait sa présence, et qui désirait plus qu'autre chose la Drow face à elle, cela la dégoûtait.

Oh, elle aurait été en dehors, elle aurait été amusée, elle aurait sourit vaguement, et aurait joué le jeu. Mais là, elle se retrouvait à la place de Leviaz, et une scène allait se passer devant elle. Une scène qu'elle n'osait pas même regarder.

Donc que faire ? Une chose était sûre, Leviaz ne répondait plus du tout. Et il fallait bien avouer aussi qu'elle était curieuse de connaître le point de vue d'un homme dans cette situation, et là, cette occasion lui était belle et bien offerte.

Oh, et puis la question ne se posait pas, vu la sesation que Leviaz avait eue lorsque la jeune femme en face de lui jouait avec les boutons de sa chemise. Il la désirait, et il était presqu'inutile d'être dans son corps pour le deviner, tandis qu'il embrassait avec des lèvres avides la Drow en face de lui.


Bon, après tout, ce n'était qu'
un jeu...

Alors il posa ses mains sur les hanches de la Drow. Bien sûr que non, il ne s'y connaissait pas. Après tout, il n'était qu'un personnage, qu'un novice dans pas mal de sujets. Son corps n'était pas parfait, et ne demandait qu'à obtenir quelques niveaux pour gagner en charisme. Même si Ambre se souvenait avoir mis assez haut cette caractéristique en créant Leviaz. Et oui, quitte à jouer un jeune homme, autant qu'il soit charmant.

Mais trève de bavardages, les mains de Leviaz s'égaraient sur le séant de Sedna, alors qu'il commençait à l'allonger sur le lit, au fur et à mesure que le baiser durait. Il paraîssait plus ivre qu'autre chose, plus maladroit que sûr de lui, mais ne pouvait pas se détacher de ses propres désirs. Leviaz n'en avait pas envie, et il savait qu'il avait toute la nuit devant lui, avec une créature des plus charmantes.

S'il avait su qu'il pouvait rencontrer quelqu'un comme cela, dans un village de Nains... Peut-être qu'il serait venu plus rapidement.


-Je... suis novice...

Autant la prévenir, après tout. Et puis il ne se rendait même pas compte qu'il venait de parler, alors qu'il avait écarté ses lèvres pour reprendre son souffle déjà saccadé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ1
PNJ
PNJ
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   Mar 18 Jan - 0:07

Sedna aurait pu être une joueuse, elle avait toutes les caractéristiques pour : un esprit, un tempérament et un caractère propres, non préfabriqués par le Serveur. Pourtant il s’agissait bien d’un PNJ. Mais pas n’importe quel PNJ : un de ces programmes autonomes que le Serveur, après avoir longtemps observé les véritables joueurs, avait conditionnés pour leur ressembler. Sedna était donc un joueur virtuel, qui déambulait dans Trépalovia sans contrainte, sans contrôle, mais tout de même sous étroite surveillance.

Sedna avait vécu un moment formidable. Elle s’était follement amusée la veille. Quelle aubaine de rencontrer un petit Drow si novice et si charmant dans un tel endroit ! Elle avait immédiatement sauté sur l’occasion, (sans vouloir faire de jeu de mots). Elle ne croyait pourtant pas en la chance ou à la coïncidence, elle vivait les faits tels qu’ils venaient et faisait le maximum pour en profiter. Mais demain est un autre jour pour une nouvelle expérience…

Sedna se réveilla bien avant l’aube. A côte d’elle, son compagnon d’une nuit gisait endormi, le sommeil lourd d’épuisement, mais en même temps des plus relaxé. Sans précipitation mais tout de même rapidement et surtout sans bruits, la voleuse récupéra ses affaires éparses puis se rhabilla. Ses yeux de Drow lui permettaient de voir très correctement dans la forte pénombre. Une fois prête, elle fouilla un peu les affaires de son compagnon pour récupérer quelque chose de valeur : une mauvaise habitude… Finalement elle s’arrêta et remit les affaires en place : elle lui avait déjà volé quelque chose et ce n’était pas utile d’en rajouter. Quel mauvais souvenir d’elle il aurait ? Et la confiance dans tout ça ? Autant s’en tenir au minimum et le quitter ainsi.

La voleuse se rapprocha du lit, Leviaz dormait toujours à poings fermés. Elle sourit gentiment, mais avec un petit soupçon de regrets, presque de pitié… La Drow sortit son paquet de carte spécial. Elle l’ouvrit en éventail et à la lueur d’un faible rayon qui filtrait à travers les volets, elle repéra celle qu’elle voulait : la dame de cœur ! Elle rangea le reste du paquet puis se pencha au dessus de Léviaz, qui dormait sur le dos, torse-nu (du moins, car le drap recouvrait le reste). La jeune femme lécha le dos de sa carte pour l’humecter puis l’appliqua sur le cœur du bel au bois dormant. Satisfaite, elle récupéra son sac et glissa à pas de loup vers la porte pour filer à l’anglaise.

Une fois sur le perron, la porte de la chambre refermée sans bruit, elle soupira. Il avait peu de chances pour que leur route se croise à nouveau. Quoi que… Elle traversa le couloir et redescendit. Il n’y avait personne, même l’aubergiste était absent… Peu importe, Sedna ne demanda pas son reste à quiconque et sortit. Où allait-elle aller à présent ? Au hasard ! De toute façon, de nouvelles aventures l’attendaient où qu’elle se rendrait !




[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une auberge parmi tant d'autres (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une auberge parmi tant d'autres (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ombre parmi tant d'autres. [PV Nuage Lunaire]
» DiiMORETTE, un pokémon parmi tant d'autres, mais qui se démarque plus facilement...
» Une soirée parmi tant d'autres. ~ Chelsea & Geane.
» une gamine parmi tant d'autres.
» Une personne parmi tant d'autres, Judith McKingley.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trepalovia :: Connection au Serveur :: Le monde de Trepalovia :: Le Vieux Grimoire-
Sauter vers: